ÉPILOGUE
7WONDERS ferme ses portes.Plus d'informations ici.

Partagez | 
 

 Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 10:29


   
“ Calgary Cody Hotchkiss ”

Je ne vous crains pas, je ne suis pas folle, je suis simplement sauvage.


   
“introduction”
Je m'appelle Calgary Cody Hotchkiss, mais on m'appelle plutôt Cal, CC, Cece, . J'ai 22 ans. Je suis né(e) le 02/05/1992 à Calgary. Avant d'arriver ici, j'étais étudiante. Et, je fais parti du groupe des égarés. Oblivion, pour moi, c'est un monde inconnu.
   

   
¤¤¤

   

  Vous pensez être tombé au plus bas ? Vous pensez avoir tout perdue ? N'être plus rien aux yeux des autres ? Dites-vous qu'il y a toujours pire. Lorsque tout va mal, les choses s'enchaînent, toujours pire. Et lorsque la solitude et la dépression vous gagne, vous redevenez un être primaire. Cet être qui ne pense qu'à ses instinct, cet être sauvage. Plus rien ne se contrôle, votre corps gouverne votre esprit. Vous ne devenez qu'un simple esclave, vous survivez. Mais, cette vie est tellement plus simple. Oublier les peines, les problèmes de la vie. La crainte, la survie, la vie au jour le jour, voilà ce que je connais. Mais, l'homme n'est pas fait pour vivre comme ça. Il fallait que j'en finisse. Mais, lorsque l'on abandonne tout, une lueur vous rappelle à votre ancienne réalité.
   
   

   

   
sauvage, effarouchée, apeurée, brisée, malicieuse, violente, agit selon ses instincts
→ Si j'étais un animal : Un chat sauvage
→ Si j'étais une plante : Un casque de Jupiter
→ Si j'étais une merveille : Les jardins suspendus de Babylone
→ Si j'étais une couleur : Le rouge Carmin

   → Une vie oublié, laissant place à la dure réalité : Elle était passionné de danse - Ses parents s'en sortaient bien dans la vie, mais n'acceptait pas ses choix de carrière - Elle est très curieuse - Lorsqu'elle est rentré dans ses études, sa vie a commencé à plongé - L'épisode avec son professeur lui a ôté toute confiance en elle - Elle a tout abandonné du jour au lendemain pour rejoindre Oblivion - Elle a résisté un moment à l'appel de la nature avant d'y céder et de s'y réfugié - Elle passe son temps dans des arbres, la hauteur étant plus sûre que le sol - Elle craint les humains car ils lui rappellent son passé - Elle est très proche de certains animaux, tandis que d'autre lui font horriblement peur.
   

   

   
“ que cesse la mascarade ”

parce qu'on sait que tu es un lutin maléfique


   
Allez, avoue tout ! Dans la vraie vie, tu es qui ? Ludi. Tu as un prénom j'imagine ? Ludivine. Et quel âge tu as ? 20 ans. 7 Wonders, tu l'as connu comment ? Par les partenariats !. Et tu en penses quoi ? Il est vraiment magnifique et le contexte est génial  :20: . Quel est ton dernier mot, petit scarabée ? Impatiente de me joindre à vous  :17: .
   


Dernière édition par Calgary C. Hotchkiss le Sam 7 Mar - 14:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 10:30


   
   

   
“ histoire ”

citation


   Lorsqu'elle avait dix ans, la chanson préférée de Cody Calgary Hotchkiss était sans aucun doute I Want It All de High School Musical. Issue d'une riche famille canadienne, la jeune Hotchkiss n'avait qu'un but : entrer dans une école de la Ivy League pour marcher dans les pas de Rory Gilmore et de Blair Waldorf, devenir ballerine.

La première année à Stanford University, où elle est entrée par la peau des fesses, a été très dure sur CC : elle n'a remporté aucun concours, a eu des notes très médiocres, et ni sa poésie, ni son art n'ont connu de succès. La pétillante jeune fille s'est vu asséner un solide coup au moral et à l'égo. La deuxième année ne s'annonçait pas mieux : après le premier semestre, elle est revenue chez elle avec, une fois de plus, des notes très basses et même la suggestion d'un professeur de faire des semestres moins chargés, peut-être d'abandonner son emploi étudiant... Au semestre du printemps, elle prend les grands moyens : elle tente de s'acoquiner avec l'un de ses professeurs—ce qui tourne très mal. CC se fait durement rejeter par le dit professeur, qui l'expulse de sa classe. C'est l'humiliation totale. En guise de vengeance, CC s'infiltre dans le bureau du professeur la nuit, et vole les dossiers qui sont sur le bureau. Ils parlent des Sept Merveilles, et d'un monde parallèle... Quelle foutaise ! se dit CC. Tout ça pour ça. Mais, au fil de ses lectures, elle prend de l'intérêt dans les recherches du professeur...

C'est pourquoi elle décide de partir en vacances, une fois l'année scolaire terminée. Destination : Gizeh. Se ressourcer auprès des pyramides, merveilles ancestrales du monde, quoi de mieux pour se remettre à sa place dans l'ordre stellaire de l'univers ? Et surtout, trouver le chemin vers Oblivion, pour épater le professeur cruel à la rentrée...

C'est une fois arrivée en Oblivion qu'un très malheureux karma commence à s'abattre sur CC. Seule et désarmée, la jeune fille qui n'avait jamais été excellente ailleurs qu'à l'école, sombre lentement dans la folie. Elle a erré longuement dans la forêt, se débrouillant comme elle le pouvait contre les animaux et la nature qui s'acharnaient contre elle, avant de tomber sur l'immense Colosse de Rhodes. Sans comprendre ce qui se passait, à la recherche d'un simple abri, CC a passé l'épreuve de l'humilité et ainsi, obtenu son premier chevron. L'expérience l'a complètement traumatisée—au point de devenir un petit animal sauvage, à l'opposé complètement de la jeune fille mondaine qu'elle a une fois été. Ses souvenirs de l'Alberta, de Stanford, de Rory Gilmore ont fait place à ses instincts, aux bruits de la forêt et aux techniques d'attaque contre la faune et les chieresques. CC a même sombré dans la dépression jusqu'à tenter de mettre fin à ses jours... c'est à ce moment-là qu'elle a rencontré Isaac Versondre et Buddy Kesler.

Depuis toute petite, Calgary est mortellement allergique aux fruits de mer et au poisson. Lorsqu'elle est ressortie de l'épreuve de l'humilité, elle était tellement traumatisée qu'après avoir passé quelques jours dans un état cathartique, elle a été pêcher un poisson. Sans même le cuire, elle a dévoré sa chair à pleines dents... si le docteur Versondre n'avait pas été là, elle serait décédée, comme elle l'avait planifié.

Désormais, elle rôde autour du village des Orphelins... Parviendront-t-ils à l'apprivoiser ? À lui redonner la mémoire de sa vie d'avant ?


Dernière édition par Calgary C. Hotchkiss le Sam 7 Mar - 13:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 10:30


   
   

   
“ test RP”

citation


J’ai faim. J’ai horriblement faim. Cela fait maintenant deux jours que je n’ai rien avalé de consistant. Heureusement pour moi, j’ai pu boire l’eau d’une rivière claire qui ne présentait aucun signe de maladie ou de crasse trop prononcé. Mais je n’ai pas pu manger de manière satisfaisante depuis bien trop longtemps. La fatigue commençait à se faire sentir, je dormais mal, l’estomac tiraillé par la faim. Mes forces commençaient à me quitter. J’avais passé les derniers jours à fuir le docteur et son assistant. Je ne voulais pas les voir. Je n’avais pas confiance. Ils étaient… Il me rappelait bien trop mon passé. Les hommes sont cruels, qu’allait-il me faire si je les suivais ? Non, définitivement, il fallait que je reste loin d’eux.

Ce matin, en tentant de chasser du petit gibier, mon tee shirt, déjà presque en lambeaux s’était une nouvelle fois déchiré, ne laissant qu’un bout de tissus sur ma poitrine et dévoilant mon ventre creux. Il fallait que je retourne proche du village pour chiper de quoi me protéger et de quoi manger. Arrivé au stade où j’étais, je n’arriverai plus à faire face aux animaux. Mais avant, il fallait que je dorme. Pas énormément, mais de quoi me donner la force de faire une longue marche.

Je monte dans un arbre sur des branches assez basse et large pour ne pas risquer de tomber. Je plonge rapidement dans un sommeil lourd, presque comateux. Saine d’esprit, j’aurai surement eu peur de m’enfermer dans un état pareil, je n’aurai pas été sûre de m’en sortir, mais aujourd’hui, cela m’importait peu. Je ne vivais plus, je survivais. Et survivre est l’une des pires choses au monde. Je voulais seulement plonger dans un sommeil sans fin, et arrêter cet enfer. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le fait de dormir profondément ravive en moi des souvenirs tout aussi profonds. Ceux que j’ai enfoui au plus profond de moi. Toutes ces choses que je veux oublier, que je veux annihiler de ma mémoire, ce que je voudrais tant avoir évité revienne. Mon ancienne vie. Celle avant d’arriver à Oblivion. Au-delà de la mélancolie qu’il en ressort, cela développe en moi une vraie crainte, je suis terrifié par ce passé. Terrifié par les hommes, par mon ancienne vie, par ce que j’ai pu être. Pourquoi ? Je n’en ai aucune idée. Certains vous diront que je ne suis pas saine d’esprit, ce qui n’est pas tout à fait faux. Tandis que d’autre, plus psychologue, vous diront que je fais un rejet, que je suis dans un piteuse état et que je ne m’en sortirai pas seule. Ce qui n’est pas tout à fait faux aussi.

Mais je ne veux pas d’aide. Je ne veux pas revoir d’homme. Je veux mourir en paix. Je ne m’estime pas au fond du gouffre. Même si beaucoup le pense. Pourquoi ? Parce que la dernière fois que j’ai pensée cela, l’épreuve d’humilité m’est tombée dessus. Et l’enfer, le vrai a commencé. A tel point que, même avec ma hargne naturelle, j’ai voulu en finir. Tout aurait été parfait si ce stupide médecin ne m’avait pas sauvé la vie. Mais d’un côté, malgré toute cette peur et cette agressivité envers ces gens, je ne peux m’empêcher de me montrer curieuse. Mais le plus vieux m’effraie. Il est trop.. Imposant, trop charismatique. Je crains les hommes comme cela. Ils peuvent avoir du pouvoir et vous entraîner dans des situations dégradantes. Je refuse de l’approcher, lui démontrant toute mon agressivité envers les gens comme lui. Certes, je ne le connais pas, mais je n’aime pas ce qu’il dégage. Et je me fie à mon instinct. Comme les animaux.

Mais comment puis-je penser à Versondre sans penser à Buddy ? Lui, m’est tellement plus familier. Il est tellement plus naturel que cet autre énergumène qui me rappelle tant de mauvais souvenir. Il n’est pas passé par quatre chemins, tentant d’être dans les règles. Il a simplement été lui. Mais ce que je déteste, c’est qu’il me rappelle la part d’humanité en moi. Cette minuscule partie de moi qui me fait encore penser, qui me faire encore parler plus ou moins normalement. Qui m’apporte des réponses à certaines situations. Cette partie de moi qui m’aide à rester en vie tous les jours.

Je me réveille enfin de ce sommeil plein de tourment et de question. Assez pensé, assez rêver… Assez de tout cela, il faut que je me nourrisse. Je descends difficilement de l’arbre, me laissant presque tombés, pour me rattraper sur des jambes plus que flageolante. Comment vais-je réussir à aller jusqu’au village ? Comment vais-je réussir à trouver quelque chose à manger dans cet état. Ma peau est désespérément blanche et chaque mouvement m’arrache une grimace. A peine quelques pas après mon départ, mon souffle et mon cœur se sont déjà emballer et la tête me tourne. Le village est à plusieurs heures de marche, je n’y arriverai jamais… Il faut que je trouve une autre solution. Un fruit ? Mais je ne connais pas cet endroit, si je tombais sur quelque chose de toxique ? De toute façon, si je ne m’alimente pas rapidement, je ne ferai pas long feu.

Alors que je traine les pieds, marchant la tête orienté vers le ciel pour trouver des fruits familiaux, j’entends au loin des bruits de pas. Je sursaute, tous mes sens en éveil. Les bruits viennent du nord, ses pas semble lourd, ce n’est pas un enfant. Ni un animal d’ailleurs, je peux clairement entendre les foulés d’un homme. Et surement pas une fille non plus. Je regarde autour de moi, tentant de trouver rapidement une cachette. Je lève les yeux vers un arbre. En temps normal, j’aurai foncé. C’est la meilleure cachette. Personne ne pense à regarder au-dessus de lui et l’épais feuillage me permet autant de voir la personne que de me dissimuler. Mais je prendrai trop de temps à monter, les pas se rapprochent rapidement et je dois me dépêcher. Je finis par entrer dans un épais buisson, plein d’épine, grimaçant en sentant les griffures lancinante de ce buisson. Certaines parties de mes bras se couvrent de gouttelette rouge que je… Lèche par reflexe et tente de comprimé avec certaines feuille de l’arbre non loin de moi pour tenter de ne pas infecter les plaies. J’avais bien besoin de ça en plus !

Je reste rapidement immobile en apercevant un homme arriver. Je ne sais pas vraiment si le buisson me cache suffisamment, dans tous les cas, à moins qu’il ne regarde précisément ma cachette, je sais qu’il ne pourra pas me voir. Il tarde un peu en regardant aux alentours et je sens petit à petit mon corps se faire de plus en plus lourd et ma tête tournée violemment. C’est pas le moment… C’est pas le moment ! Accroupie je finis par basculer en arrière, posant au dernier moment une de mes mains au sol pour éviter la chute. Malheureusement, quelques brindilles et quelques feuilles se cassent sous mon poids et attirent l’attention du jeune homme. Pourvus qu’il ne me voit pas… Pas comme ça, je ne saurai pas me défendre.
   


Dernière édition par Calgary C. Hotchkiss le Sam 7 Mar - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 26
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 11:43

Bienvenue Cal :38:
Bon courage pour ta fiche, si tu as des questions n'hésites pas :50:

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 12:06

Bienvenue par ici !
Bonne chance pour ta fiche, j'espère que tu te plairas !
N'hésites pas si tu as des questions :38:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 12:15

Merci tout les deux ! :20: :38:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
l'Accro des Urnes

Pseudo web : Sammix
Profession : Ethnologue
Messages : 2165
Date d'inscription : 25/02/2015
Age du personnage : 28 ans
Double compte : Tessa
Avatar : Teresa Palmer


MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 15:16

Bienvenue à toi ;)

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 16:29

Merci beaucoup ! :)

Si quelqu'un est partant pour un rp, j'en serai ravie pour mon test rp :20: :38:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
l'Appliquée Ronfleuse ♪ Fondatrice

Pseudo web : Aura· (Zoubi)
Messages : 557
Date d'inscription : 23/04/2011
Age du personnage : 31 ans
Double compte : Istalia Kaligaris & Raël Ausar
Avatar : Aishwarya Rai, by Kettricken


MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 16:30

Oooooh c'est Isaac qui va être heureux !
Bienvenue ♥♥♥

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://7wonders.forumactif.fr
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 16:31

Merciiii :D :20: :21:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
la Terreur des Pumas

Pseudo web : Juleffel
Messages : 462
Date d'inscription : 01/02/2015
Age : 27
Double compte : Nope !
Avatar : Gaspard Ulliel


MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 16:59

Yo, encore bienvenue ;)

Pour le RP, je te recommande de regarder du côté de celui de Neal, qui est ouvert, attends une réponse, et où ton personnage collerait plutôt bien, puisque tu traine pour le moment un peu seule dans la forêt ^^ Faut se serrer les coudes entre égarés ^^

http://7wonders.forumactif.fr/t173-le-commencement-la-quete-d-une-vie#1639

J'pense que tu peux poster directement chez lui, ou contacte le par MP sinon ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 18:49

Re ma belle ! :38:

Comme là dit Alec, tu peux faire ton test rp à la suite du mien, j'en serais ravie car pour le moment je n'ai pas de partenaire !
N'hésites pas à me MPotter ! :36: Cependant comme tu es le scéna d'Isaac tu pourrais lui demander à lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 19:38

Merci à tout les deux !

Et Neal, effectivement, si je peux y répondre, je veux bien comme ça je fais ça ce soir ! :) Je t'envoie un MP pour qu'on en discute !
J'enverrai un RP a Isaac pour lui demander un rp quand je serai validé surement :D !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 19:43

Même si je ne suis pas validée, je me permets : Bienvenuue parmi nous :37: :36:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 19:45

Même un bienvenue de quelqu'un qui n'est pas validé ça fait plaisir ! :20: Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Division locale de la SPA

Pseudo web : Seven le BG ♥
Profession : Ancienne étudiante en biologie
Messages : 307
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 19
Age du personnage : 19 ans
Double compte : //
Avatar : Chloe Moretz


MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 21:17

Bienvenue sur seven wonders :37:

_________________
Prix en bataille ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://littlebirds.forumactif.org
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Sam 7 Mar - 21:33

Merci !! :D

(Ooh Chloé Moretz :20: )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Dim 8 Mar - 1:44

Tout d'abord : bienvenue et merci d'avoir choisi ce scénario :20:  Je suis certaine que tu vas lui faire honneur. J'adore ton style d'écriture, je pense que tu sauras rendre Calgary (qui est, par ailleurs, le nom de ma ville de naissance ) très intéressante !

Il me fait plaisir d'approuver ta fiche et de t'ajouter au groupe des Égarés :38:

Tu peux désormais ouvrir ton topic de liens, rps, etc. ici ! Pour les diverses demandes (rang, logement, etc.), c'est par ici.

Au plaisir de te croiser en rp ! C'est quand tu veux :36:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   Dim 8 Mar - 9:42

Merci beaucoup à toi ! :20: :37: :38:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude   

Revenir en haut Aller en bas
 

Calgary C. Hotchkiss - La folie de la solitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders ::  :: Cimetières des Perdus-