ÉPILOGUE
7WONDERS ferme ses portes.Plus d'informations ici.

Partagez | 
 

 Découverte d'un puit de savoir ☼ LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
la Passe-Muraille

Pseudo web : Mari-Jane
Profession : Bibliothécaire
Messages : 99
Date d'inscription : 24/04/2015
Age du personnage : 27 ans
Double compte : //
Avatar : Bella Heathcote


MessageSujet: Découverte d'un puit de savoir ☼ LIBRE   Dim 3 Mai - 22:17

Suspendue dans les arbres, touchant les feuilles et les lianes, elle observait ce monde de feuillage qui s’offrait à elle. Esther avait pensé pouvoir retrouver son frère, dans ce village dit « des orphelins ». Elle avait cru mettre fin à son cauchemar, mais Alexander n’était pas ici, comme de tous les endroits, qu’elle avait vu jusqu’à maintenant. Elle désespérait et ne penser pas pouvoir le revoir un jour, ni sortir de cet endroit. Elle était trop sotte, comment pouvait-elle prendre le peu de courage qu’elle avait, pour résoudre des énigmes et partir au-devant du danger ? Esther ne savait même pas comment elle avait pu quitter sa bibliothèque parisienne, pour venir jusqu’en Egypte, rejoindre un groupe et se retrouver dans cette jungle infernale. Elle avait pleuré les premiers jours, mais aujourd’hui, elle n’avait plus la force de le faire, préférant se lamenter sur son sort et ne rien faire. Elle était inutile, elle ne savait pas chasser et l’orientation, elle ne savait même pas où se trouvait le nord. Elle restait donc là, au sommet des arbres, attendant patiemment qu’un évènement la conduise à son frère.
Elle avait sa propre cabane perchée, qu’elle ne quittait guère, elle préférait se laisser bercer par le vent et se laisser vivre, comme une âme en peine. Son comportement avait tendance à agacer ses compagnons, qui n’aimaient pas son activité. Pourtant, la jeune Esther n’allait pas tarder à trouver une utilité à son existence, dans le village des Orphelins.

« Esther vient voir, je pense que ça pourrait te plaire. » Disait une jeune femme, qui venait de passer la tête à l’une des fenêtres, surprenant la Française, qui était en pleine période de végétation.

Elle la suivit, prenant garde à ne pas tomber, sur les différentes planches. Maladroite comme elle était, ce village suspendu était synonyme de mort pour elle. Prudente, elle stoppa quand sa compagne d’infortune lui montra un endroit et lui indiqua d’entrer la première. Prudente à nouveau, elle poussa la porte et là, elle découvrit son Paradis. Des livres par centaines, recouverts de poussière, mais peu importe, il y avait des livres. Elle posait les yeux partout où elle pouvait regarder. Enfin le nœud qu’elle avait au fond de la gorge la quitta et elle se mit à pleurer de joie, tout en caressant ses précieux ouvrages.

« Merci. » Disait-elle en se tournant vers sa compagne d’infortune, qui la laissa alors, prendre possession des lieux.

Esther, une fois remise de ses émotions, passa la journée dans ce puit du savoir, à regarder un à un les titres des livres. Elle avait beaucoup de travail pour remettre en état ce lieu, à classer les livres selon leur sujet, selon la langue et surtout à les dépoussiérer. Il y avait du travail, mais au moins, elle avait pouvoir se rendre utile, déchiffrer les livres qui sont en langue morte et à rapporter, les informations, qu’elle avait pu trouver au reste du groupe. Alors qu’elle n’avait eu de cesse de se plaindre sur son sort, Esther avait retrouvé le sourire. Sa principale mission, trouver des informations et pourquoi pas, avec l’aide de celles-ci, retrouver son frère Alexandre, qui devait bien se trouver quelque part en Oblivion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 26
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: Découverte d'un puit de savoir ☼ LIBRE   Dim 24 Mai - 15:22

C'était environ il y a six mois...
Six mois, jour pour jour que les Orphelins avaient rejoins Oblivion.
Six mois que nous les connaissions.
Six mois que nous les côtoyons.

Ambal aimait les Orphelins, ces personnes venues de différents horizons. Des étrangers, elle en avait vu passés. Certains étaient morts, d'autres avaient disparu et encore d'autres s'étaient fondus dans la masse, devenant Invités d'Oblivion, vivant tels des chieresques en harmonie avec la nature. Comprenant que dans chaque arbre, chaque brin d'herbe, chaque brindille, chaque animal il y avait un cœur, une âme, de la vie. Les fleurs naissent, s'épanouissent et meurent.
Habillée de cuir marron, armée de son arc Ambal voulait voir de plus près ce que l'on racontait. Le Village des Orphelins, ces personnes noires, blanches, jaunes et café au lait. Des blonds, des bruns, des roux il fallait de tout pour faire un monde mais ces étrangers étaient une nouveauté pour Ambal. Un échappatoire pour fuir ce douloureux passé, pour fuir la présence des chieresques qui parfois devenait insoutenable. Trouver un nouvel havre de paix, venir s'y oublier, s'y abandonner.

C'était environ il y a six mois....
Ambal découvrait les Orphelins et leur Village. Un village suspendu dans les arbres crée par Tracy Davis. Certains n'étaient pas à l'aise avec les différentes plateformes, il ne fallait pas avoir ni le vertige, ni le mal de mer en période de grand vent ça tanguer. La jeune chasseresse ne pouvait imaginer à quel point les Orphelins étaient dépaysés, vivre dans la nature - ils n'étaient plus habitués. C'était un peu comme partir un week end au camping sauf que là cela faisait déjà six mois...
On lui avait parlé d'un lieu... nommé le Puits du Savoir. Le savoir des Orphelins était gardé précieusement là-bas, dans des livres... Le papier, l'écriture toutes ces notions étaient étrangères à la notion des chieresques. Leur savoir, à eux, était oral. Les traditions se transmettaient de générations en générations à travers le chant, la danse, toutes sortes d'arts ancestraux mais aucun écrits. Ambal était curieuse, elle voulait découvrir l'ailleurs sans pour autant s'y rendre. Alors des livres, des pages à tourner pour simplement pouvoir voyage à travers le temps, l'espace et l'histoire. Un rêve. Sauf qu'Ambal ne savait pas lire mais, rien ne coûtait d'aller voir ce qu'il s'y passait. Là-bas, là où le savoir est gardé dans le Puits du Savoir.

C'était environ il y a six mois....
Et Ambal franchissait pour la première fois le Puits du Savoir, fief d'Esther Delmas, bibliothécaire qui avait élu domicile cet endroit poussiéreux et miteux. Un rat de bibliothèque au milieu de la jungle, perdue dans ces montagnes de livres traitant de tous les sujets possibles et inimaginables, écrits dans toutes les langues. Ambal avait rapidement compris après quelques échanges avec James McAllister que chaque orphelin était venu chercher quelqu'un, un disparu, un égaré. Il était compliqué pour les chieresques de savoir si oui ou non le proche en question était en vie. Les Orphelins devaient partir à l'aventure mais ce n'était pas donné à tout le monde de savoir se débrouiller dans la jungle.

«Bonjour, il y a quelqu'un ? » lança Ambal, un peu par hasard. Elle ne voyait personne mais un drôle de bruit parvint à ses oreilles, comme une pile de livres qui tombait sur le sol. Elle s'approcha et vit une jeune femme entourée de poussière et de livres désordonnés (ou ordonnés d'une manière qu'elle seule comprenait.)  Ambal ne savait pas encore très bien parler anglais, c'était toujours un peu compliqué. « J'aimerais voir un livre, s'il vous plait .» La jeune chieresque éternua, elle n'avait jamais vu autant de poussière de sa vie. Elle se demandait comment la jeune femme faisait pour respirer dans un lieu pareil !

C'était environ il y a six mois....

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
 

Découverte d'un puit de savoir ☼ LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: Puits de savoir-