ÉPILOGUE
7WONDERS ferme ses portes.Plus d'informations ici.

Partagez | 
 

 SHEA › shoot and run

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: SHEA › shoot and run   Dim 17 Mai - 22:14

“ Shea Arpana ”

It's always on my mind now, the world I adore.
Caught up in a lie now, it feels like a war.

“introduction”
Je m'appelle Shea Arpana ("celle qui a renoncé"), mais on m'appelle plutôt Shea. J'ai 24 ans. Je suis né(e) à Oblivion. Et, je fais parti du groupe des chieresques. Oblivion, c'est ma maison, et je suis guerrière. Ces étrangers, pour moi, c'est un fléau.

 
¤¤¤


Les étrangers, elle les avaient méprisés, combattus, individuellement – ou avec ses amis – assez longtemps pour les comprendre, et toute la rude histoire d'Oblivion passait à travers elle sans plus l’altérer. Elle ne revenait plus sur ses années d’innocence, et n’en rajoutait jamais, ignorait jusqu’à ce changement brutal opéré en elle. Car la survie est exigeante. Car la survie puise tout au fond de soi les secrets et les instincts les plus primitifs, vampirise les énergies mentales et corporelles.
 
 


audacieuse - déterminée - curieuse - courage héroïque
condescendante - impulsive - défaitiste - vindicative
→ Si j'étais un animal : Un loup, quoi que beaucoup plus solitaire
→ Si j'étais une plante : Une ronce
→ Si j'étais une merveille : Le colosse de Rhodes, son immensité est exemplaire
→ Si j'étais une couleur : Le noir


→ Nom de l’anecdote : Elle porte une cicatrice sur tout le long de sa côte droite, de quoi lui rappeler quotidiennement d'où elle vient.
 

 

 
“ que cesse la mascarade ”

parce qu'on sait que tu es un lutin maléfique


 
Allez, avoue tout ! Dans la vraie vie, tu es qui ? American Roar. Tu as un prénom j'imagine ? Lara. Et quel âge tu as ? 24 ans. 7 Wonders, tu l'as connu comment ? PRD, et je ne regrette pas. Et tu en penses quoi ? Parfait   . Quel est ton dernier mot, petit scarabée ? Je vais essayer de finir vite.
 


Dernière édition par Shea Arpana le Mar 19 Mai - 19:42, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Dim 17 Mai - 22:14


 
 

 
“ histoire ”

she steals herself and she goes for luck
she pulls the trigger and lifts it up



CHAPITRE 1 › I WAS JUST A YOUNG CHILD

Shea Arpana, ou bien « celle qui a renoncé », née dans le désert, recueillie dans la jungle, là où le vent fait fléchir les arbres. Elle rêve depuis toujours de retrouver les terres désolées, synonyme de sa naissance meurtrie. Ce matronyme, choisi à contrecoeur pour honorer la mémoire d’une mère qui aura selon elle préféré s’abandonner à la faim plutôt que se battre pour sa survie. Bambin agonisante aux côtés de sa mère assaillie par les rapaces, Shea fut adoptée par une famille d'Egarés qui la façonnèrent toute son enfance à être une guerrière redoutable. Chaque jour, et jusqu'à son adolescence, elle cheminait dans cette famille qui sanctionne le moindre faux pas de manière définitive. L’art de la guerre maitrisé, elle put préférer à ses parents adoptifs abusifs, une cabane Chieresque où seuls quelques privilégiés pouvaient lui rendre visite. Elle connaissait son sujet à merveille, s’entraînait beaucoup, gagnait en conséquence, réfléchissait énormément et semblait vouloir combler ses lacunes dans sa biographie personnelle. Ses yeux verts-noisettes, de temps en temps verts cendrés, éclairaient un long visage blême, pétri d’intelligence et abimé par la route et ses obstacles. Avec ça, une vivacité à toute épreuve, une bonne dose de curiosité, et une détermination effrayante qui provenait depuis ses entrailles et ponctuait tout semblant de raison. C’était d’ailleurs prodigieux car elle était souvent la plus raisonnable de tous mais la plus timide, ce qui lui conféra immédiatement la place de leader dans les groupes, mais elle se plaçait systématiquement en retrait. Son seul véritable ami, Noah, un chasseur Chieresque avec qui elle avait grandi, et qui avait grandi pour être son prétendant, et qui la poussait malgré elle dans ses retranchements. L’évidence était là, si elle s’était liée à lui, si elle avait choisi de le suivre hors des griffes de sa famille d'Egarés, c’est qu’elle savait, au-delà de tous les principes qu’elle s’était jurée de suivre, qu’il pouvait lui apporter quelque chose et qu’elle s’était dotée d’un objectif hors du commun à poursuivre. Depuis toujours, Shea s’était promis à un destin exceptionnel, vindicative par rapport à la maltraitance qu'elle avait subi. Elle avait effrayé les autres, ses camarades, puis ses parents adoptifs, tant par son intelligence que par son asocialité. Elle n’avait quasiment jamais fréquenté les cérémonies, les temples ou évènements de groupe à son arrivée chez les Chieresques. Elle dégoutait les uns, fascinait les autres, et était souvent sujette à discussion lorsqu’elle passait. Elle était souvent seule, et prétendait se complaire dans cette vie sans émois, mais en vérité, elle redoutait la solitude beaucoup plus qu’elle n’y aspirait, et comblait ses lacunes sociales en fréquentant de temps en temps des hommes plus âgés, trouvés souvent par hasard. Sa force, ses subtilités, sa superbe, éblouissaient souvent les guerriers, les chasseurs ou les sculpteurs, et ils pleuraient presque d’admiration sur l’oreiller, lorsqu’elle quittait leurs tentes.


CHAPITRE 2 › SHE SHOOTS AND RUNS

Exploitée et maltraitée par sa famille adoptive au campement Nid-de-Vipère, elle aura malgré eux appris l’anglais et développé un mépris considérable pour leur espèce. Elle revêtait souvent ses peintures de guerre et son masque stoïque pour les impressionner, les faire fuir avant qu’elle n’ai le temps de céder à ses pulsions primitives. Dévorée quotidiennement par sa haine constante, elle haïssait d’autant plus les étrangers qu’elle ne s’était jamais sentie à sa place nulle part, comme une mauvaise herbe qui poussait et imposait sa loi parmi les autres. Elle fixait. Elle fixait tout, tout le monde, indéfectiblement. Son regard était rude et tendre à la fois. Ses silences étaient longs et impénétrables. Mais cet émouvant regard n’évoquait pas l'immense tristesse de Shea. Guetter, veiller, plusieurs semaines durant, parfois sans dormir du tout ; à l'affut. Nuits et jours épuisée en pleurs, heures rongées par la peur. L'angoisse sous toutes ses formes, la sourde et la subite, la violente et la souterraine, instants d'alarme, souvent de pur effroi. Elle ne cédait jamais à la panique, elle gardait l'aplomb de ceux qui savent qu'on obtient le meilleur qu'en étant prêt au pire, la force d'âme, invariablement. Shea donna l'exemple du sang-froid : quand le temple fut attaqué, même au coeur du drame, elle parvint à mettre de côté ses différences. A n'en pas douter, ce fut aussi la jeunesse de Shea qui se ferma devant ce spectacle, l'innocence qui s'en allait en fumée. Jeune femme tragique, au plein sens du terme : agissante mais sachant son destin à la merci des étrangers ; ballottée chaque jour entre terreur et espoir fou, mais tenant tête obstinément à la fatalité, reconnaissant sa force mais lui opposant à chaque instant ce qu'elle avait de meilleur.   Son unique recours contre la solitude et la perdition désormais était de se manifester, de prendre des décisions décisives, de lancer des initiatives. Son ardeur, sa tempête avaient communément disparues, elle était davantage réfléchie, attentive. Elle n’attendait plus de la vie que deux choses : la force de survivre assez longtemps et une mort sans douleur.


CHAPITRE 3 › WHEN FIRE MET GASOLINE

« Je vais rester enfermée ici jusqu’à la fin de mes jours? » Bien après sa fuite du campement Nid-de-Vipère, Shea était partie en éclaireur, avait déniché une grotte d’où s’échappait de la fumée. Elle était à peine en train d'enjamber le restant de feu qui freinait son avancée à l’intérieur du rocher récemment découvert quand un souffle, un infime mouvement dans ses cheveux avait présagé la présence derrière elle. Lentement, et d’un geste précis, elle avait saisi le bout de son poignard solidement attaché dans le harnais de sa cuisse lorsqu’elle senti un embout glacial contre sa carotide. La perte de ses parents, sa naissance précaire, son enfance misérable, le révolver sur sa gorge, lui avaient fait prendre conscience de la fragilité de toute vie et de l’impermanence de l’existence. Shea s’était alors interdit la moindre expiration ; elle avait fait un rapide tour d’horizon et un vif mouvement de tête vers la gauche accompagnant le poignard en direction de son assaillant. La surprise fut immense, car au lieu de démasquer une bête oscillant entre l’ours et l’humain, elle avait découvert une belle jeune femme de son âge, au regard exceptionnel, à une couleur de peau exceptionnelle, salie et abimée elle aussi par sa route. Une errante, probablement, une égarée, l’une des rares qui n’ont pas disparues. Son visage et sa main parsemés de blessures hétérogènes allant de cicatrices, en bleus cramoisis par les cendres et la boue, en passant par des coupures plus récentes, mais son bras surtout, en mauvais état. Shea avait abaissé son regard sur cette main ferme qui tenait l’arme – elle n’en avait jamais vu de si près : pas une once d’hésitation, pas un tremblement ne semblait la trahir. Alors qu'elle avait songé la distraire en changeant de direction à son regard, elle dégaina son poignard du bout du doigt juste au moment où elle avait ressentit une profonde pression contre sa gorge. Shea avait grimacé de douleur. Les yeux de son attaquante rencontrèrent alors les siens : une telle intensité dans le regard, une telle opacité, accentuée par du maquillage noir qu’elle n’hésitait visiblement pas à appliquer. Elle avait hoché la tête : « Je ne ferais pas ça si j’étais toi. » Shea avait obéit, avait immédiatement relâché sa main du manche et au même moment avait esquivé brusquement le revolver et s'était retrouvée derrière l'étrangère, le poignard pointant directement sa gorge. Cambrée en arrière, cette dernière était démunie, mais souriait volontiers. Les deux mains en l’air, elle s’était rendue à l’instant où les compagnons de Shea étaient arrivés en trombe devant elles et s’étaient saisis de ses armes. « Qui es-tu? » Avait demandé Noah lorsqu'elle eut libérée la fugitive. « Alex…? » avait-elle répondu comme s’il eut été évident. Shea avait froncé les sourcils, avide d’en savoir davantage. Mais au lieu de ça, avait demandé à ce qu'on lui fournisse la corde la plus rigide et, pendant que Noah empoignait les bras maltraités d'Alex, avait fait un noeud solide autour d'elle, évitant à tout prix ce regard noir décourageant. « Je vais rester enfermée ici jusqu’à la fin de mes jours? » Toujours au bout de cette même corde, cette fois liée à la poutre de la table de la tente de Shea, Alex espérait visiblement une réponse à sa question. A la place, la Chieresque l’observa stoïquement, et Alex renchérit : « Je sais que tu comprends l’anglais… ». Shea avait soigné les blessures d’Alex, elle l’avait nourrie, et taisait cette force en elle qui la poussait à croire qu’elle et les égarés l'accompagnant, étaient coupables de l’attaque du temple. Coupables de tous les maux du monde. Alex quant à elle, se persuadait d'encore quelques bavardages calculés et furtifs, et bientôt la langue Chieresque et les habitants d’Oblivion ne seraient qu'un souvenir. La corde liant les poignets d’Alex endolorissaient ses nerfs et ses doigts, mais la discipline affichée par ses assaillants la poussait à ressentir une certaine sympathie. Suite à un compromis qui les satisfaisaient toutes les deux, Shea s’autorisa à libérer Alex à condition qu’elle leur livre les étrangers avec lesquels elle était arrivée et qui étaient à Oblivion pour s’y approprier ses secrets et les dévoiler à leur monde. Alex avait également promit de marcher aux côtés des Chieresques pour découvrir qui était responsable des attentats contre les temple et les prêtresses, et puisqu’elle assurait qu’elle n’avait rien à voir dans l'attaque, elle avait tout intérêt à garder ses promesses. Shea tolérait sa présence à son campement, mais gardait toujours un oeil avisé sur elle. Elle ne pouvait imaginer l'italienne autrement que comme un félin aux aguets : immobile, figée, laissant germer en elle la provocation, et attendant simplement son heure et sa proie.

« Arrête ! Tu ne peux pas exécuter tout ce qui bouge ! » Shea se posta fermement entre le singe inoffensif et Alex. Compte tenu de toutes les épreuves qu’elle avait dû endurer, Shea trouvait Alex néanmoins remarquablement patiente. Elle relâcha immédiatement son pistolet, le rangea dans son étui, le regard au sol. Elle renifla longuement, pris une profonde inspiration et se releva. Elle longea silencieusement la paroi de la tente et y entra nonchalamment. Shea la suivit de quelques secondes. La nuit tombait à une vitesse vertigineuse. A peine eut-elle le temps d’entrer dans le refuge qu’il manquait déjà terriblement de lumière, mais elle pouvait distinguer la silhouette sur le lit en peau de mouton et d'ours. Shea observa la bouteille de Whisky qu’Alex avait apporté avec elle plusieurs mois auparavant, d’une autre ville, d’un autre pays, dans un autre monde, et qui suait à grosses gouttes. Elle était placée au bord du lit d'Alex, sur une sorte d’autel et entourée de boites de conserve vides, comme un Dieu, et vénérée. Elle voyait aussi les tuniques sales de ses compagnons dégorger dans la pénombre par ondes successives la charge de lumière reçue dans la journée. Alex était recroquevillée sur elle-même, ses genoux semblaient cacher son visage. Lorsque Shea s’assit à côté d’elle, elle sursauta brusquement et se braqua. Soudain apparut sur ses traits, la douleur, la peine, l’épuisement. Elle pleurait. La main de Shea était allée à son encontre, reposait sur son dos tandis qu’elle essayait de dissimuler ses larmes. Sans doute cela s’opposait-il au cruel personnage qu’elle s’était inventé. Shea se penchait vers elle, essayait de trouver les mots pour la réconforter mais tous lui semblaient stériles et l'expérience manquait. Alex éclata lorsque l'autre main se posa sur sa main à elle et se projeta dans les bras de Shea, pleurant à chaudes larmes. Malgré l'apathie et la surprise, la Chieresque trouva la force de l’étreindre à son tour. Combien de temps étaient-elles restées ainsi? Elle avait cessé de pleurer, son front était plaqué contre celui de Shea, leurs mains violemment entrelacées, à la limite de la douleur. Shea sentit un bref mouvement, une hésitation, un soupir, puis des lèvres sur les siennes. Puis l'électricité, une décharge, le déferlement symbiotique de leurs lèvres ensemble annihilant toute surprise. Elle avait oublié depuis le temps. Et elle oublia en cet instant le monde aux alentours. Elle oubliait leur course effrénée pour la survie. Elle oubliait les Egarés et les Aventuriers. Elle oubliait ses cicatrices, et ses pertes. Elle oubliait même la peur qu’Alex lui insufflait. Et alors qu’Alex s’agrippait plus dangereusement à elle, rien n’exista plus que ses lèvres, son souffle saccadé lorsqu’elle reprit sa respiration, et ses bras autour d'elle. Shea ignorait depuis combien de temps cette tension avait demandé à être assouvie, mais son coeur s’emballait sauvagement dans sa poitrine. Qu’on les surprenne ou qu’un des siens n'entre lui importait, il n’était pas question de lâcher prise, et sa tête trouva rapidement le rebord du lit tandis qu’Alex s’étendait de tout son long sur son corps meurtri. A chaque frôlement de mains sur ses membres, à chaque entortillement de doigts dans ses vêtements, ses blessures se ranimaient. Mais la douleur n’était rien. Il lui fallut la repousser, retirer - en s’efforçant de ne pas déchirer - ce qui lui restait de vêtements, avant de la ramener à elle pour ne pas perdre le contrôle. Le dos d'Alex était parsemé de cicatrices longilignes, rappelant son enfance dans la mafia. Elle respirait avec difficulté et rompit le contact. Elle observa Shea un instant, plongée dans le désir. Le sang séché sur son visage se mêlait à la sueur et perlait, sur son nez, sur ses tempes et jusque dans son cou. Veines saillantes, bouches entrouvertes, elles s'enivraient, et se ramenaient à la vie.


Dernière édition par Shea Arpana le Mar 19 Mai - 13:18, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Dim 17 Mai - 22:15


 
 

 
“ test RP”

she takes the world, i take the blame


« Je ne suis pas convaincu qu’une position plus au Sud ne serait pas préférable. Pourquoi ne pas profiter l’ahurissement général autour du temple pour retrouver le sable. » Jayden, Chieresque, de deux ans le cadet de Shea, était aspirant guerrier. Il était également sans nul doute, avant Shea et Noah, celui qui méprisait le plus les aventuriers, les orphelins et les égarés. Il avait l’air sincèrement perplexe, et ses yeux bruns couraient de Noah à Shea. « Question pertinente, mon ami, mais nous n’avons pas besoin du sable, et c’est trop risqué, nous ne savons toujours pas qui a attaqué les prêtresse. Ce n’est pas dans le désert que nous retrouverons qui a fait ça. » « Si je peux me perm… » « Peut-être vaudrait-il mieux qu’elle se retire en attendant l’issue du débat. » lança-il en jetant un regard de mépris à Alex qui souhaitait exprimer sa position sur l’itinéraire à prendre. « Pas question ! s’écria-t-elle soudainement. En quel honneur? J'ai aidé cent fois plus et suis meilleure tueuse que vous tous ici réunis. » « Ce n’est pas parce que tu tues que tu dois être présente » « Je ne suis pas d’accord, objecta Shea. Alex ne se contente pas de tuer, elle vit avec nous depuis un certain temps maintenant, elle a prouvé qu’elle était des nôtres, qu’elle pouvait être aussi à la tête du groupe, et je suis prête à parier qu’elle a davantage d’expérience que tout le monde à qui nous avons permis de prendre part au débat. Il serait injuste de l’exclure. » Jayden poussa un grognement et croisa les bras. « D’ailleurs c’est au nom de tous les enfants de Chierà’h que se livre cette guerre. » Fit remarquer Shea. Dès cet instant, Alex prit une position incontournable à la tête de leur modeste groupe, prenant les décisions d’égal à égal avec Shea. Et les traits tirés ; pour la première fois, elle affichait toutes ces années de souffrances. Shea l’observait tandis qu’elle rassemblait ses idées. Son visage reflétait son souci de réussir. Mais elle répondait avec fierté, car telle était sa nature. « Cette question sera réglée plus tard, poursuivit Jayden. Entre-temps, tu vas avoir fort à faire si tu comptes installer nos bases ailleurs avant l’hiver. La sécurité de nos positions doit être assurée avant l’arrivée du mauvais temps ou un changement de position d'Oblivion. » Shea les entendait par la suite marmonner en Chieresque à intervalles régulières et en se concentrant sur leurs voix elle arrivait à distinguer le sujet principal de leur conversation : «  Soit elle est inconsciente, soit elle est folle. Je suis porté à croire qu’elle s’est laissée ensorceler par cette maudite étrangère ; elle en est devenue l’esclave au point d’entreprendre en son nom, et contre ses propres principes ! »

Un jour de chaleur torride, Shea cherchait un peu de fraîcheur sous un dais juste devant leur campement. La petite brise qui la nuit soufflait des arbres était tombée. Elle appuya sa tête contre le rocher ; malgré l’heure matinale, la sueur coulait lentement le long de son cou et entre sa poitrine. Elle s’éventait avec une feuille qui ne faisait qu’agiter l’air fétide devant son nez. La puanteur qui montait de la jungle, mêlée à celle du tas d’ordures rappelait l’odeur des cadavres, et celui de sa mère. Tout espoir de voir la pluie nettoyer les environs avait été déçu. Elle avait à nouveau convoqué une assemblée, mais personne ne s’était encore montré. Il y avait beaucoup de fatigue dans leurs rangs. Elle s’épongea le front avec sa manche sale : geste dérisoire contre les exhalaisons putrides qui montaient de toutes parts autour d'elle. Les fleurs semblaient appartenir à un autre monde, un monde perdu. Dans les ondulations de l’air, Shea vit approcher Alex et Jayden, qui marchaient d’un pas pesant. La chaleur les avait aussi dépouillés de leur enveloppe de vêtements crasseux et superflus. Alex lui posa une main sur l’épaule. «  Ca va? »  Jayden avait déjà sorti sa carte improvisée du territoire et l’étala sur le sol jonché de ronces et de cailloux en s’installant aux côtés de Shea contre le grand rocher qui surplombait sa tente où dormaient les autres. Elle n’écoutait déjà plus les propositions stratégiques de ses deux compagnons mais une remarque l’interpella et la mit en garde. « Je vais faire une opération d’infiltration et tenter de retrouver le reste de mon groupe d’égaré. Pendant ce temps-là, vous… elle désigna Shea ainsi que Jayden du menton, vous les encerclerez. Ensuite nous nous retrouverons là-bas. » C’était un plan audacieux, digne de la créativité d’Alex, mais Shea se relevait, rassemblait ses affaires sans se prononcer. Elle entendit Alex soupirer alors qu'elle s’éloignait vers les marécages. Accroupie sur le rivage, elle se rafraîchissait le visage quand elle sentit quelque chose frotter le sol derrière elle. Shea essaya d’apercevoir un reflet dans l’eau boueuse mais en vain, et alors que la silhouette s’approchait, elle se retourna brusquement et dégaina son couteau a hauteur de ses hanches. Elle avait cru à un prédateur, mais Jayden s’écroula devant elle, un cri de douleur jailli hors de lui tandis qu'elle se projetait sur lui, les mains compressées sur la blessure et improvisait un garrot. Shea appela au secours, peu soucieuse des parasites aux alentours qui risquaient à tout moment de les interrompre. « Alex !! » Cria-t-elle, alors que Jayden lui agrippa le poignet. « Non ! Laisse ! » Il blêmit rapidement. Alex accouru, alerte. Jayden enfonçait ses ongles dans la peau de Shea en l’observant, alarmé par Alex qui se rapprochait. Shea les regardaient alternativement sans comprendre la situation. Alex s’arrêta brusquement, indécise. Elle avait sur son bras une entaille toute fraiche. Dégoulinant de sueur, le regard blafard, il soupira en direction de Shea : « Non… Je ne… ne la laisse pas approcher ! » Shea fronça les sourcils, elle allait dire quelque chose mais son aplomb l’abandonna soudainement. Elle ne réalisa que trop tard ce qui venait de se produire lorsqu'elle sentit Alex la pousser sur le côté, agripper le poignard dans l’étui sur sa cuisse et l’enfoncer bruyamment dans la plaie béante de Jayden qui hurla sous les coups que lui assenait l'Italienne. Shea senti ses jambes se dérober sous elle, mais elle restait, tétanisée, sur le sol, et voyait Alex s’acharner sur le corps déjà sans vie de Jayden, le sang qui giclait hors de son corps la couvrait entièrement. Elle voulait l’arrêter mais elle eut trop peur qu’elle s’en prenne à elle. Quand ses forces semblèrent soudain l’abandonner, Alex s’étira sur le cadavre inerte de Jayden, immaculée de sang, le poignard toujours fermement renfermé entre ses deux mains. Alex tendit la main vers Shea, qui la prit, tremblante comme une feuille, mais elle inspira avec calme : aucun signe d’opposition. Le coeur battant à l’unisson avec ce que Shea imaginait de crécelles et cymbales à plein volume, et presque aussi fort. « Alex… » murmura-t-elle. Elle releva son visage immaculé vers Shea. Cette dernière distinguait à peint ses yeux dans les couches de sang qui s’évaporait de sa peau et de ses vêtements. Elle relâcha enfin le couteau. « C’est toi et moi qui dirigeons maintenant. » soupira-t-elle. Shea avait longtemps redouté l’animosité d’Alex mais elle n’en avait jamais été témoin. Elle vivait avec Jayden depuis plusieurs années, et venait de le perde au profit d’une tueuse issue d'une organisation mafieuse dont elle ne connaissait que peu de choses. Elle réalisa désormais qu'elle était toujours potentiellement en danger avec elle. Alex détacha sa main de la sienne, et mettant une main en visière, scruta l’horizon. Elle se releva et retira silencieusement son débardeur. Elle s’avançait vers les marécages, et retira ensuite son pantalon, avant de glisser à l’intérieur de l’eau boueuse. Elle frotta ses bras couverts de sang frénétiquement, puis son ventre, son cou, sa nuque, puis plongea la tête la première. Lorsqu’elle refit surface, Shea était débout. Et elle, était redevenue Alex, et lui sourit timidement alors qu’elle remettait son débardeur. La larme qui surgit que Shea ne put réfréner témoignait à la fois de la scène qui venait de se dérouler devant ses yeux mais également de ce poids qui depuis des mois la faisait plier, l’empêchait de dormir la nuit, rendait malade ses convives. Elle pouvait supporter beaucoup de choses mais l’idée de mourir dans un monde tel que le leur lui était devenu insupportable. Elle supportait encore moins l’idée qu’Alex ait pu se trouver sous l'attaque de Jayden que de le savoir lui, mort. Elle réalisait maintenant que sans personne pour garder Alex sur cette dimension mortelle, les ruines, la jungle, et les mondes anciens l’avaleraient entièrement.
 


Dernière édition par Shea Arpana le Mar 19 Mai - 13:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines ♪ Fondatrice

Pseudo web : Aura· (Zoubi)
Messages : 473
Date d'inscription : 23/03/2015
Double compte : Sorajaï Chemsa
Avatar : Jessica Chastain - by Love


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Dim 17 Mai - 22:17

Bienvenue officiellement ♥️
Je suis vraiment heureuse que tu aies été convaincue
Ton pseudonyme est très beau, excellent choix !
Bon courage pour la fiche, je suis là en cas de besoin ♥️

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 26
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Dim 17 Mai - 22:30

Bienvenue ♥
Bon courage pour ta fiche o/

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Dim 17 Mai - 22:33

Merci !!

(J'avoue j'ai été voir dans les listes de noms hindous et indiens aussi mais no spoiler, je dirais après pourquoi j'ai pris ça )

Je suis sûr que je vais me plaire. Je vais essayer d'écrire un peu ma fiche ce soir, sinon demain
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines ♪ Fondatrice

Pseudo web : Aura· (Zoubi)
Messages : 473
Date d'inscription : 23/03/2015
Double compte : Sorajaï Chemsa
Avatar : Jessica Chastain - by Love


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Dim 17 Mai - 22:42

Prends tout le temps dont tu as besoin, bon courage !

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
l'Accro des Urnes

Pseudo web : Sammix
Profession : Ethnologue
Messages : 2165
Date d'inscription : 25/02/2015
Age du personnage : 28 ans
Double compte : Tessa
Avatar : Teresa Palmer


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Dim 17 Mai - 23:18

Alycia
Bienvenue par ici !

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Lun 18 Mai - 9:18

Merci merci !
Je suis contente, cet avatar m'inspire en plus

EDIT : Je sais pas trop ce que je suis censée mettre dans le champ "titres" du carnet de bord :GEU:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
l'Abjuratrice

Pseudo web : Elynore
Profession : Lige
Messages : 209
Date d'inscription : 08/04/2015
Age : 26
Age du personnage : 24 ans
Double compte : Athénaïs Versondre
Avatar : Gemma Arterton


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Lun 18 Mai - 13:03

Bienvenueeeeeeeee (désolée pour le retard u-u)

Pour le champ Titres ce sont les admins qui le feront pour toit :GEU: en fonction du caractère ou de l'historique du personnage. Par exemple Penthésilée a abjuré Chiere alors qu'elle était pendant ses 5 années de prêtrise en tant que vierge pour devenir Lige comme le reste de sa famille quand celle-ci fut désignée comme nouvelle famille de Lige. D'où le "titre" d'Abjuratrice hihi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Lun 18 Mai - 15:33

I see
Merci !

Je pense avoir terminé ma fiche, j'espère que ce n'est pas trop long...
Et j’espère que c’est assez cohérent? Si ce n’est pas le cas, je ne suis pas contre l’idée de changer certains points rassurez-vous
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 26
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Lun 18 Mai - 18:09

Fiche très dense, dis-donc ♥ Tu écris très bien je trouve °°
Alors plusieurs petites choses me chiffonnent, je dois en parler avec Thalia (Zoubi) donc tu devras attendre ce soir, rien de super grave je te rassure :P Par contre, un truc que je n'ai pas compris Bonnie, qui est-ce ? Tout d'un coup tu dis cela, j'ai relu deux fois et j'avoue ne toujours pas avoir compris xD C'est très chouette que tu ai intégré le temple à ton histoire :) Qu'est-ce que j'avais à dire encore... ah oui ! tu n'as pas précisé tu ne vis ou n'es rattachée à aucun campement chieresque ? :) Voilà sinon j'ai adoré le fait que tu as vachement développé ton histoire, la psychologie de ton personnage qui est vraiment épique quoi ! Fin' wahou quel personnage ! La longueur, ce n'est pas un souci. C'est super en tout cas que tu te sois si bien appropriée l'univers <3

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 



Dernière édition par Ambal Sajor le Lun 18 Mai - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Lun 18 Mai - 18:26

Ambal Sajor a écrit:
Fiche très dense, dis-donc ♥️ Tu écris très bien je trouve °°
Alors plusieurs petites choses me chiffonnent, je dois en parler avec Thalia (Zoubi) donc tu devras attendre ce soir, rien de super grave je te rassure :P Par contre, un truc que je n'ai pas compris Bonnie, qui est-ce ? Tout d'un coup tu dis cela, j'ai relu deux fois et j'avoue ne toujours pas avoir compris xD C'est très chouette que tu ai intégré le temple à ton histoire :) Qu'est-ce que j'avais à dire encore... ah oui ! tu n'as pas précisé tu ne vis ou n'es rattachée à aucun campement chieresque ? :) Voilà sinon j'ai adoré le fait que tu as vachement développé ton histoire, la psychologie de ton personnage qui est vraiment épique quoi ! Fin' wahou quel personnage ! La longueur, ce n'est pas un souci. C'est super en tout cas que tu sois si bien appropriée l'univers <3

Mince, quand j'ai commencé à écrire ma fiche je l'appelait Bonnie parce que c'est comme ça que j'appelle tous mes brouillons. Je corrige ASAP

Et pas de soucis, j'attendrais, j'avais peur justement d'être complètement out par rapport aux restrictions du contexte et tout, donc je préfère qu'on me dise si y'a des choses qui collent pas.

Au niveau des campements je m'étais dis justement qu'elle serait mieux exilée, vu son comportement envers les autres groupes, mais si c'est un problème, je peux tout à faire la rattacher à un camp en particulier !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 26
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Lun 18 Mai - 18:43

Ah voilà c'est donc Shea ^^ Du coup, j'avais bien compris en faites x) Je trouvais des explications, genre un pseudonyme ou que sais-je lol OK, c'est plus clair ♥️ Pour le reste, je dois en parler avec Zoubi oui, je te laisse patienter mais non je te rassure tu n'es pas out du contexte xD Ce sont des détails à mettre au clair :) Tu peux aller dans le flood ou sur la cb si tu veux sans problème :cuicui:

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Maîtresse Pipeuse

Pseudo web : Reyna / Shaoren
Profession : Botaniste
Messages : 183
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 24
Age du personnage : 24 ans
Double compte : //
Avatar : Tatiana Maslany


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Lun 18 Mai - 19:37

LEXA DJSJGHKJDSHGJKDSHKJGFDKGKJDFHKGD *va rouler*
sinooon bienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Lun 18 Mai - 19:41

Rosemary Grass a écrit:
LEXA  DJSJGHKJDSHGJKDSHKJGFDKGKJDFHKGD *va rouler*
sinooon bienvenue <3



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines ♪ Fondatrice

Pseudo web : Aura· (Zoubi)
Messages : 473
Date d'inscription : 23/03/2015
Double compte : Sorajaï Chemsa
Avatar : Jessica Chastain - by Love


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Mar 19 Mai - 0:11

Je t'envoie un MP pour ne pas trop flooder ta fiche !
C'est qu'on est des bavardes, Ambal et moi :GEU:

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Mar 19 Mai - 13:23

J'ai apporté les modifications à ma fiche
J'espère que j'ai tout bien fait, mais n'hésitez pas si y'a encore des points qui clochent !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 26
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Mar 19 Mai - 18:34


 
 

 
 
“ CHIERESQUE ”

 
bienvenue, fille de Chiere

 

Désolée pour le retard ♥️ Tu es validée,  merci d'avoir effectué les modifications  :vi:
Noah et Alex seront des scénarii ?  :cuicui: Par contre, je n'ai toujours pas compris OMG >.< Tu vis isolée de tous campements ? (c'est possible tu peux vivre dans les parages en invitée comme les Orphelins) ou tu fais quand même partie d'un campement ? (celui de Noah dans la logique...) Je veux dire après ton passage à Nid-de-Vipère.

Surtout n'hésites pas à aller dès maintenant posté ta chronique quotidienne ici afin te trouver des liens et des RP.

L'équipe de 7W est ravie de te compter parmi les enfants de la Mère, guerrière et nous espérons que tu vas te plaire en Oblivion.  
Bon jeu à toi, n'hésite pas à me faire signe si tu as besoin de quoi que ce soit  :aloha:
 

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Mar 19 Mai - 18:53

Yay !
Alex oui c'est quasiment sûr (je verrais avec vous aussi pour la cohérence du scénario), Noah je ne sais pas, peut-être plus tard dans le jeu
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 26
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Mar 19 Mai - 18:56

Citation :
Par contre, je n'ai toujours pas compris OMG >.< Tu vis isolée de tous campements ? (c'est possible tu peux vivre dans les parages en invitée comme les Orphelins) ou tu fais quand même partie d'un campement ? (celui de Noah dans la logique...) Je veux dire après ton passage à Nid-de-Vipère.
Tu n'as pas du voir, j'ai édité ^^

Ouep pas de souci, je demandais ça par curiosité °° N'hésites pas à les faire !
Même le personnage de Noah vis-à-vis de la relation entre Shea & Alex ça promet un lien explosif je pense ^^

Je te rajoute ta couleur :aloha:
/me met une guirlande de fleur autour du cou de Shea :vole:

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Mar 19 Mai - 19:18

Ambal Sajor a écrit:
Citation :
Par contre, je n'ai toujours pas compris OMG >.< Tu vis isolée de tous campements ? (c'est possible tu peux vivre dans les parages en invitée comme les Orphelins) ou tu fais quand même partie d'un campement ? (celui de Noah dans la logique...) Je veux dire après ton passage à Nid-de-Vipère.
Tu n'as pas du voir, j'ai édité ^^

Haha. J'ai du mal l'expliquer dans la fiche, oui j'habite au campement de Noah (il faut que je choisisse lequel logiquement)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 26
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   Mar 19 Mai - 19:21

Ah oui voilà, tu n'as pas encore choisi
OK ♥️

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SHEA › shoot and run   

Revenir en haut Aller en bas
 

SHEA › shoot and run

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders ::  :: Cimetières des Perdus-