ÉPILOGUE
7WONDERS ferme ses portes.Plus d'informations ici.

Partagez | 
 

 Où je pose mes valises ? [Tessa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines

Pseudo web : Elynore
Profession : directrice de maison d'édition
Messages : 84
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 26
Age du personnage : 40 ans
Double compte : Penthésilée Saludja
Avatar : Amy Adams


MessageSujet: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Sam 23 Mai - 17:34


Athénaïs la regarda attendant patiemment qu'elle lui réponde. Elle voulait juste savoir ce qui se passait ici rien de plus et éventuellement où trouver son mari. Bon sang, pourquoi ne l'avait-il pas laisser l'accompagnée la première fois ? Elle était peut-être un peu faible avec lui des ailes lui poussaient dans le dos. Elle avait fait tellement de progrès à ses côtés c'était indéniable. Comme d'habitude, la rousse du tendre l'oreille à fin de clairement entendre ce que la jeune fille avait à lui dire. Oblivion, c'était le nom de ce monde alors. C'était jolie, ça sonnait plutôt bien à l'oreille même pour une presque sourde. La Brune lui signifia qu'elle venait d'être le témoin de l'attaque d'un temple. Enfin témoin, c'était un bien grand mot. Athénaïs n'avait presque rien vu. Elle s'était retrouver là-dedans sans vraiment savoir ce qui se passait et était surtout rester en retrait. Et puis elle ne s'était approchée de là qu'à la fin du grabuge. Commune, c'était une chose commune, attendez-là aurait aimer dire la rousse. Elle n'avait pas eu l'attention de venir dans un monde en guerre. Elle voulait juste ramenait les membres de sa famille dans SON monde à elle, auprès d'elle. La Brune finit par lui proposer plus ou moins de les suivre. Athénaïs hésitait. Elle ne la connaissait pas. En même temps, elle ne connaissait pas non plus ce monde et elle allait bien devoir finir par accepter de suivre une personne quelconque. Alors pourquoi pas suivre cette fille, après tout elle avait l'air de savoir se battre. Athénaïs serait en sécurité à ses côtés, non ? Elle réfléchissait à ce qu'elle devait faire et ne vit pas la jeune femme s'éloigner. Ce n'est que lorsqu'elle s'en rendit compte que la quadragénaire tenta de la rattraper. Malheureusement à cause de son accident, elle ne pu la rejoindre. Elle se résolut donc à l’interpeller pour qu'elle ralentisse elle et aussi ses hommes.

« Attends ! Je ne sais même pas où vous allez ! »

Athénaïs pressa le pas pour les rejoindre. Elle les suivit tend bien que mal jusqu'à leur «repère». C'était un lieu étrange. L'ambiance semblait pesante. Et la rousse n'aimait pas cela. Elle erra un bon moment dans le campement. Athénaïs commença à remettre ses mèches derrières ses oreilles. Elle avait développer se tic après son accident lorsqu'elle était nerveuse. Au court de son errance dans le campement elle tomba à nouveau sur la petite Brune. Décidément elles ne se quittaient plus.

« Excuse-moi mais je peux aider ici ? Je.. je viens d'arriver ici et je ne connais rien. Je m'appelle Athénaïs, Athénaïs Versondre.. Et vous, c'est quoi votre nom ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:


Pseudo web : Sammix
Profession : Tueuse à Gages
Messages : 51
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Kriemhilde
Avatar : Jennifer Lawrence


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Jeu 28 Mai - 20:34




“ Post-Intrigue - Le temple des secrets”

Accueillons Athénaïs parmi nous


Ce sujet fait suite à l'intrigue concernant le temple des secrets. Pour en savoir plus c'est par ici Clique si tu l'oses

L'attaque avait été un échec pour nous. Du moins, l'échec était là pour le moment, car il ne resterait pas ainsi éternellement, c'est moi qui vous le dit. Très bientôt nous réussirons à avoir cette pierre des souhaits dans notre beau nid, mais pour le moment, il fallait rentrer à la maison, c'était le plus urgent. Je ne savais pas si j'allais ramassé du monde sur le chemin du retour mais visiblement, cette rouquine était perdue. Elle ne me paraissait pas ressembler à une pseudo-vipère mais vous savez, les apparences sont parfois trompeuses, et puis, cela ne dérangera pas les hommes du camps d'accueillir une belle jeune femme, n'est ce pas ? Non, cela ne dérangera pas. En tout cas, je lui donnais un ticket pour nous suivre, sans pour autant l'attendre. Le choix devait être rapidement fait pour sa part sinon, elle resterait sur le carreau. Ce n'est pas tout les jours que j'invite des personnes à Nid-de-vipère, alors si j'étais elle, venant de débarquer dans ce monde, je profiterais de l'offre. Il n'était pas simple de survivre en Oblivion quand on n'y est pas habituée, surtout pour une jeune femme comme elle qui semble arriver de nul part ou presque. Mais je n'avais pas le temps d'attendre, tant pis pour elle si elle ne suivait pas le train, le rythme que j'imposais pour rejoindre le nid. Pourtant, elle m'interpela pour savoir où je me dirigeais. Elle avait de la chance que personne ne nous poursuive, et que je n'étais pas encore trop loin d'elle pour la laisser le temps de venir à notre suite, sinon, elle serait resté là à se morfondre sur son sort très certainement. En tout cas, je ne lui donnerais pas de réponses dans l'immédiat. Je ne pouvais pas me le permettre tant que nous ne serions pas arrivés à destination, c'est à dire à l'intérieur de Nid-de-vipère. Une fois arrivé, je faisais un petit débriefing avec les autres concernant l'attaque du temple. Nous nous attendions à de possibles représailles même si ce n'était pas forcément le genre des chieresques, enfin, ce n'était pour le moment pas leur priorité puisqu'ils devaient déjà être en train de reconstruire le temple et de chercher la pierre qui avait disparue et que nous n'avions pas pu récupérer. De là où je me trouvais, j'observais la nouvelle venue, elle semblait véritablement perdue, mais surtout, elle tournait en rond et cela ne me plaisait pas. Elle n'était pas à sa place ici, mais depuis plusieurs minutes, personnes n'avait daigné lui adresser la parole, alors puisque je l'avais invité, j'allais m'efforcer de faire mon devoir d'hôte et de lui trouver où dormir pour la nuit, et sans doute les suivantes. Dès qu'elle me vit, elle sembla un peu soulagée, comme si j'étais son point d'encrage dans le coin. Elle me demanda si elle pouvait aider, qu'elle ne connaissait rien du tout et qu'elle s'appelait Athénaïs Versondre. Ce nom de famille me disait quelques choses mais cela était sans doute une coïncidence.

" Tessa Castillo. Avant d'aider, je pense qu'il faudrait que tu te familiarise un peu avec les environs Théna. Mais raconte moi un peu ton histoire, j'aimerais en savoir un peu plus sur toi, si tu le permets évidemment. "

Oui, je prenais des gants, mais je n'ai pas envie de brusquer les nouveaux dès leur arrivée. J'ai pu le faire parfois, et tombant sur des personnes susceptibles, la sauce a tourné au vinaigre. J'ai commis l'erreur deux ou trois fois, alors j'essaye de ne plus la faire, de ne pas la réitérer. Je me permettais déjà de l'appeler par un surnom, il faut dire que mon"Tessa" en était déjà un, de plus, elle pourrait penser que nous sommes déjà "proches" alors que ce n'est pas encore le cas. Mais en fonction de son histoire, je pourrais me faire une idée pour savoir si j'avais devant moi une vipère éphémère ou une vipère de plus longue durée.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines

Pseudo web : Elynore
Profession : directrice de maison d'édition
Messages : 84
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 26
Age du personnage : 40 ans
Double compte : Penthésilée Saludja
Avatar : Amy Adams


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Dim 31 Mai - 23:22



Toujours aussi perdue mais contente d'avoir trouvé une personne avec qui parler, Athénaïs fit un large sourire à son interlocutrice. Elle l'écouta attentivement tout en regardant autour d'elle. Se familiariser qu'elle disait ? Bah c'était plus facile à dire qu'à faire selon la rouquine. Elle n'aimait tellement ces lieux où on avait l'impression d'étouffer dans un espace aussi grand. C'était étrange comme si elle était prisonnière dans le vide. Oui voilà, son ressenti était à peu de chose près de ce niveau là. Puis la question fatidique tomba. Athénaïs n'aimait pas cette question, le « raconte moi ton histoire ». Elle ne savait jamais quoi répondre. Alors comme à chaque fois elle fit quelques pas pour réfléchir. Elle donnait l'impression de devoir choisir ou triller ou encore mettre dans l'ordre les différents élément d'une vie bien trop remplie. Pourtant c'était loin d'être le cas. Sa vie se résumait en quelques mots, en quelques années en réalité. Comment avouer qu'elle était une mère qui n'avait jamais connu sa fille qu'en photo ou par les récits de son mari. C'était bien compliqué pour si peu de chose. Elle repéra un tronc d'arbre et alla s'y poser. Elle respira un grand coup et commença son récit.

« Mon histoire, c'est difficile à dire. Je suis directrice d'une maison d'édition spécialisée. Je suis mariée aussi et j'ai une petite sœur et une fille. Enfin je ne l'ai jamais vu en vrai, hélas. Je me demande bien à quoi elle ressemble maintenant. Je ne l'ai vu quand photo, je la connais si peu, ma chère enfant. »

Sa voix était chevrotante. Elle ne dissimulai pas la tristesse que cela provoquait en elle. Le manque d'un enfant, de son enfant. Elle aurait tellement aimer la tenir dans ses bras. Enfin à dire vrai quand elle avait appris sa grosses, elle avait bien penser à avorter le plus tôt possible. Mais la raison était davantage la peur de ses parents qui déjà ne l'aimait pas beaucoup que le fait qu'elle ne se voyait pas mère et droguée en même temps. Puis elle reprit sur un ton tout aussi sensible.

« Je ne l'ai pas connu, parce que j'étais dans le comas. Un accident de voiture, je me suis mangée un truc, je sais plus trop quoi. Je n'ai que de très vague souvenir et puis ça fait tellement longtemps. Je voudrai retourner chez moi avec ma famille tu sais. C'est la seule chose qui compte. »

Athénaïs soupira et reprit une dernière fois. « Et toi tu es arrivée ici quand ? C'est quoi ton histoire toi ? Je suis curieuse de savoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:


Pseudo web : Sammix
Profession : Tueuse à Gages
Messages : 51
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Kriemhilde
Avatar : Jennifer Lawrence


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Ven 5 Juin - 14:12




“ Post-Intrigue - Le temple des secrets”

Accueillons Athénaïs parmi nous


Ce sujet fait suite à l'intrigue concernant le temple des secrets. Pour en savoir plus c'est par ici Clique si tu l'oses

Je ne savais pas encore si j'avais bien fait de l'invitée avec moi jusqu'ici, je dois l'avouer, mais bon, même si je sers mes intérêts et ceux de mes amis, je peux aussi aider une âme en détresse comme elle. Il faut bien alimenter notre petit nid en nouvelles personnes, n'est ce pas ? Il faut bien agir pour les modeler sur notre mode de pensées et le plus simple et d'accueillir les personnes venant d'arriver dans notre monde, surtout les jeunes femmes comme elle, car il y a de beaux spécimens pour les faire baver. Je le sais bien même si pour moi les choses sont différentes. Je lui donnais donc son invitation, mais il ne faut pas croire que c'est un pass VIP. Si elle aura droit à rester ici autant qu'elle le voudra, il faudra qu'elle se fasse elle-même sa place dans notre petit nid, je ne vais pas pouvoir la guider par le bout du nez de façon indéfinie. Avant d'aller plus loin, je lui demandais son histoire, je me fichais bien des détails, si elle avait été larguée par son premier petit ami alors qu'elle n'avait que 15 ans, ou si elle avait été dépucelé avant ou après. D'ailleurs, elle se mit à réfléchir par rapport à cela, comme si c'était quelques choses qu'elle ne savait pas, qu'elle essayait de se souvenir de sa vie, C'était étrange, mais finalement, elle arriva à me dire quelques informations. Elle venait de se poser sur un tronc d'arbre qui servait parfois de banc et ouvrit la bouche. Je l'écoutais attentivement, je cherchais à voir si elle pourrait poser problème ou si elle pourrait se fondre dans la masse, mais je devais bien avouer que je ne savais pas trop quoi en penser. Elle ressemblait à ces personnes qui sont ici alors qu'elles sont en bernes, triste parce qu'elles ont perdues quelques choses, ou plutôt en l'occurrence quelqu'un. Elle me faisait penser à bon nombre de ces orphelins, ceux qui étaient venus ici pour retrouver un proche. Visiblement, c'était son cas même si elle ne me le disait pas. Peut être qu'elle était véritablement arrivée ici par hasard, je ne saurais dire mais si elle pensait que son histoire allait m'attendrir, ce n'était pas le cas, je n'étais aussi sensible que cela. Je n'avais pratiquement jamais connu son monde à elle, je n'avais pas eu la chance d'avoir un accident de la route, je n'avais même pas le permis de conduire. Si j'étais originaire de son monde, je n'en connaissais rien ou presque, il faut dire que cela fait plus de vingt ans que je suis ici. D'ailleurs, alors qu'elle semblait avoir envie de pleurer elle me retourna la question.

" Je suis ici depuis de nombreuses années, la faute à pas de chance disons. J'ai grandie ici, je connais donc bien le coin ainsi que toutes les coutumes locales. Oblivion m'a adopté et m'a forgé. J'espère pour toi que tu arriveras à trouver un certain réconfort, mais ce ne sera pas évident pour toi Athénaïs, la vie ici est véritablement différente. Tu ne pourras pas retourner chez toi tout de suite, il va falloir gagner le droit d'y retourner. Mais ceci, je te l'expliquerais plus tard, tu n'en es pas encore là. "

Oui, elle n'était pas prête à faire cette course aux chevrons pour revenir chez elle, et puis qui sait ? Peut être que finalement, elle se trouvera si bien ici qu'elle ne voudra pas en partir. C'est mon cas, je n'ai rien à trouver dans mon monde d'origine que je ne connais pas, je n'en ai que quelques souvenirs très vagues. Après, je le connais, j'ai appris de ceux qui sont venus grossir les rangs de Nid-de-vipère depuis pas mal d'années, et chaque fois les récits font preuves de plus de violence. Ici, pour le moment, c'est un peu plus calme mais, il va falloir agir pour secouer tout cela. Nous venons à peine de commencer cela avec l'attaque du temple, ce n'est que le début, et certainement pas la fin.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines

Pseudo web : Elynore
Profession : directrice de maison d'édition
Messages : 84
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 26
Age du personnage : 40 ans
Double compte : Penthésilée Saludja
Avatar : Amy Adams


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Dim 14 Juin - 23:03


La femme se leva tout en écoutant la brève histoire de la Brune. Elle vivait ci depuis tant d'années. Combien de temps avait-elle passé dans ce monde hostile ? Combien de temps avait-elle perdu ? Leur monde lui manquait-il ? C'était tant de questions que la rouquine voulait poser. Pourtant elle ne dit rien. Elle resta là, debout à écouter. Écouter puisqu'elle n'avait pas d'autre choix. Et puis son histoire l'intéressait aussi. Un peu comme toute les histoires. Athénaïs était de nature curieuse depuis qu'elle s'était réveillée. Elle vivait maintenant les années qu'elle n’avait pas connues. Et si son corps lui rappelait la réalité de son âge, son esprit était aussi vif et curieux que celui d'une adolescente. C'était peut-être pour cela qu'Issac s'était intéressé à elle. Elle était si étrange. Une adolescente dans le corps d'une femme. Une plus tout à fait enfant et déjà mère voilà ce qu'elle avait été lorsqu'elle avait appris pour Témis. Sa petite Témis, on lui disait qu'elle lui ressemblait. Selon la quadragénaire c'était vite dit. Bien sûr elle lui ressemblait un peu, mais Théna avait toujours trouvé qu'elle avait ce je ne sais quoi qui lui semblait familier sans même savoir ce que c'était. Peut-être son père, après tout elle avait bien du lui trouver un petit truc pou finir la soirée avec lui. Où alors elle était trop saoul, c'était possible aussi. Mais en la regardant sur les photo, elle se disait qu'il ne devait pas être si moche pour avoir donné un si joli trésor. Oui un trésor qu'elle était bien décidée à trouver ainsi que son mari et sa sœur et puis les ramener chez eux. C'était à ce moment-là que la Brune lui dit que la vie ici était différente. Autant dire qu'elle enfonçait une porte ouverte. L'esprit de la rouquine l'avait bien compris depuis longtemps. Différent, hostile, dangereux, autant de choses dont elle s'était rendue compte toute seule. Elle lâcha un petite rire avant de la laisser poursuivre. La directrice de maison d'édition leva un sourcil lorsque son interlocutrice mentionna le fait qu'elle devrait payé son ticket retour. Elle se dressa devant elle et dit simplement.

« Ah ça ça m'intéresse ma petite. Tu pourrais m'en dire plus. Je sais qu'ici c'est un peu chez toi mais ce n'est pas mon cas. J'ai une vie de l'autre côté, une réputation, des amies, des clients, des tassss d'auteurs qui me harcèle pour que je publie leurs livres qui sont parfois totalement hors sujet en ce qui concerne ma maison d'édition. »

Elle avait insisté volontairement sur le fait que les auteurs se bousculaient à sa porte. C'était bien le cas d'ailleurs, mais on faisait du spéciale chez elle et la directrice choisissait ses auteurs avec soin. Il n'était pas encore né celui qui lui ferait publié un navet.

« Puis il y a les soirées, oh oui les soirées où je suis obligée de me traîner au lieu de rester avec mon mari et son assistant. »

Un nouveau soupire s'échappa de ses lèvres. C'était clair la rousse n'aimait pas toutes ces festivités et ces mondanités. En fait si elle les aimait, mais à petite dose. Sauf que lorsque l'on s'appelle Versondre et qu'on est à la tête d'une petite fortune et d'une maison d'édition un peu spéciale, on est vite réclamer à son grand désespoir.

« Bon sinon e peux faire quoi ici alors ? » lâcha-t-elle comme un cheveux sur la soupe en retroussant ses manches. Ses yeux regardèrent dans tous les sens avant pour vérifier que ne nuisibles bestioles ne viennent pas lui dévorer les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:


Pseudo web : Sammix
Profession : Tueuse à Gages
Messages : 51
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Kriemhilde
Avatar : Jennifer Lawrence


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Mar 16 Juin - 15:50




“ Post-Intrigue - Le temple des secrets”

Accueillons Athénaïs parmi nous


Ce sujet fait suite à l'intrigue concernant le temple des secrets. Pour en savoir plus c'est par ici Clique si tu l'oses

Je souriais, cela se voyait clairement qu'elle n'était pas là depuis longtemps, elle pensait qu'elle pourrait reprendre sa petite vie tranquillement, en un claquement de doigts mais ce n'était pas gagné pour autant. Je n'avais pas vu partir grand monde d'ici, je peux vous l'avouer. Pourtant, je suis ici depuis une vingtaine d'année, et même avec ce laps de temps considérable, je n'avais pas vu beaucoup de personnes capable d'obtenir les chevrons nécessaires pour regagner l'autre monde. Je me suis toujours dis que mes parents devaient me chercher là-bas, qu'ils avaient espoir qu'un jour ils me retrouvent en vie, mais même s'ils arrivaient ici, je suis pas certaine que je pourrais les reconnaître et vis versa. Je n'étais de toute façon pas la petite fille qu'il avait connue, je ne devais pas être aussi douce qu'ils l'auraient voulus, au contraire, je suis plus violente que douce, ce n'est pas pour rien que je tue des gens en Oblivion. Vous pensez que nous vivons dans un monde de bisounours peut être ? Et bien, je vous rassure, ce n'est pas le cas, pas du tout, preuve en est l'attaque que nous avons fait contre le temple. Vous pensez véritablement que cela allait se faire en douceur ? Non, même si nous ne sommes pas à l'origine de l'incendie qui a ravagé une partie du temple. En tout cas, je me demandais comment la jeune femme en face de moi allait faire pour s'acclimater par ici, elle ne semblait pas du tout faite pour l'aventure mais bon, il y en a eu un paquet comme elle à vrai dire. Finalement, bon nombre se sont adaptés, même si pour certains cela à pris du temps, trop de temps même mais ils y sont arrivés. Je ne savais pas combien de temps il faudrait à Athénaïs, mais cela ne se ferrait clairement pas en un clin d'oeil vu comment elle parlait de l'autre monde. Oui, c'est comme ça que je l'appelle. Ici, c'est Oblivion et puis, il y a l'autre monde, celui d'où beaucoup de personnes sont originaires. J'en fait partie, je suis originaire, même si je n'ai rien à voir avec lui puisque j'ai grandie ici, dans cette jungle, dans ce monde luxuriant, vaste que je connais bien, mieux que la plupart des étrangers. la rousse répondit alors à mon histoire, elle semblait véritablement intéressée pour partir d'ici mais ça ne serait clairement pas simple. Je ne notais pas le fait qu'elle m'appelle ma petite, parce que j'étais plus jeune qu'elle, mais je n'étais pas friande de ce genre de familiarité. Mais comme j'allais sans doute l'avoir dans les pattes pendant pas mal de temps, je me retenais de lui faire la remarque. Je devais être "gentille" avec elle, parce que oui, là, je prenais grandement sur moi, elle ne devait pas s'en rendre compte mais comme elle était potentiellement une nouvelle vipère, je ne voulais pas faire de faux pas dès le départ ou presque. J'écoutais donc sa vie de l'autre côté, elle semblait être une personne importante quand même avec sa maison d'édition, sa réputation, ses soirées qu'elle ne semblait pas tellement appréciée.

" Je pense qu'il va falloir faire une croix sur la maison d'édition et toute cette réputation. Ici ça ne vaut absolument rien du tout. Et nous ne faisons pas le même genre de soirée ici que dans l'autre monde. Tu n'y retourneras pas en un clin d'oeil. Si je suis bien ici, certains de mes amis aimeraient revenir chez eux, mais cela fait plusieurs années ... qu'ils sont ici et qu'ils n'ont pas réussi à regagner l'autre monde. "

J'avais volontairement laissée un blanc après le mot année. Elle ne retournerait pas chez elle si vite, pas aussi vite qu'elle ne semblait le vouloir. Je ne savais pas si cela mettrait sa motivation en berne, mais elle semblait vouloir se rendre utile. Je souriais à sa question.

" Il y a de nombreuses choses à faire ici, rassure-toi. Je ne sais pas si tu possède un quelconque talent en dehors de ta maison d'édition, mais si tu en as un, il sera apprécié. Chacun a une corde à son arc, quelle est la tienne ? "

Oui, je lui demandais si elle était particulièrement douée dans un domaine, peut être le ménage, ou la cuisine, ou le tissage, je ne savais pas moi, mais si elle savait faire quelques choses de ces dix doigts, elle pourrait être plus utile que prévue.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines

Pseudo web : Elynore
Profession : directrice de maison d'édition
Messages : 84
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 26
Age du personnage : 40 ans
Double compte : Penthésilée Saludja
Avatar : Amy Adams


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Dim 21 Juin - 18:04


La rouquine roula des yeux lorsque la Brune lui dit qu'elle devrait faire une croix sur sa maison d'édition. Faire une croix, c'était impensable, impossible. C'était tout pour elle, sa vie, son avenir et maintenant un peu son passé. La maison d'édition c'était sa raison d'être. Elle s'y accrochait de toute son âme. La lui prendre ou lui demander de la laisser comme cela c'était, c'était lui voler sa vie. Elle ne le supporterait pas, pas encore. Puis lorsqu'elle apprit que certains étaient là depuis des années sa gorge se serra. Elle avait des amis de l'autre côté et même si maintenant tous les membres de sa famille se trouvaient ici, elle n'était pas chez elle. Elle, elle était Grec, directrice de maison d'édition pas Jane avec Tarzan dans une jungle hostile. Mais de toute façon, qu'elle mette du temps ou non n'avait pas d'importance au final. Elle finirait bien par rentrer chez elle avec époux, sœur et enfant. Ce n'était qu'une question de temps pour les retrouver. Issac, Istalia, Artémisia, elle les ramènerait tous les trois à la maison. Elle fixa la brune et finit par lâcher un soupire de mécontentement.

« Tu connais un moyen de rentrer dans notre monde. Je ne veux pas passer des années ici. J'aime pas cette endroit. Enfin pas celui-i, là, celui où l'on est mais ce monde je veux dire. Il est trop... étrange. Quoi que j'aurai sûrement de bonnes inspirations ici. Mais sans réels lecteurs cela ne sert à rien. Et puis je ne suis pas auteur, je suis éditrice moi. »

Alors qu'Athénaïs Versondre tirait une moue de trois kilomètre de long. Un petit sourire vint égayer son visage. La petite Brunette voulait savoir si elle avait des qualités à mettre aux services de la petite communauté. Des qualités, elle ne savait pas trop la rouquine.

« Des qualités, oh bah je peux dire que je sais organiser les choses et je suis assez carrée. Je ne suis pas très ménagère mais j'aime quand c'est à peu près bien tenu. Ah et j'adore faire la cuisine, je me débrouille assez bien d'ailleurs. »

Elle regarda Tessa et soudain elle fit un grand sourire. Elle venait de penser à autre chose, autre chose de tout aussi amusant et de tout aussi plaisant. Dans son sac, elle fouilla un bon moment avant de sortir un petit livre avec une couverture rouge vif. Un format de poche qu'elle avait édité pour pouvoir l'embarqué partout. Un livre d'un de ses auteurs préférés. L'agitant sous le né de la Brune elle reprit en rigolant.

« Ah et sinon j'ai ça ! Je pense que cela pourrait en intéresser plus d'un, ou une. Après tout, ils finissent toujours par trouver un public. »

Le titre qu'arborait le livre rouge était imprimé de telle sorte qu'il faisait penser à un livre ancien. Les lettres qui s’enchaînaient marquaient la suite de mot « Un verre et une nuit ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:


Pseudo web : Sammix
Profession : Tueuse à Gages
Messages : 51
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Kriemhilde
Avatar : Jennifer Lawrence


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Jeu 25 Juin - 23:54




“ Post-Intrigue - Le temple des secrets”

Accueillons Athénaïs parmi nous


Ce sujet fait suite à l'intrigue concernant le temple des secrets. Pour en savoir plus c'est par ici Clique si tu l'oses

Je le voyais bien, la femme en face de moi ne comprenait pas pleinement ce qui était en train de se passer, non, c'était même une certitude. Elle devait se croire en vacances ou quelques choses comme ça. Je n'avais pas envie de perdre une paire de bras potentiellement utile, mais elle devait voir la réalité des choses en face. Certains étaient arrivés comme elle, pensant pouvoir repartir illico presto, mais ils s'en étaient mordus les doigts, grandement même. Certains au prix de gros efforts avaient réussi à porter croix et bannière pour cultiver les qualités nécessaires à l'obtention des chevrons qui étaient les clés pour retrouver l'autre monde. Je ne m'étais jamais précipité pour les avoir, je n'en avais d'ailleurs aucun, simplement parce que même si j'appartenais à son monde, je n'avais rien à retrouver là-bas. Mon monde était ici, je n'avais de maison d'édition à retrouver où que ce soit. Mais ça, elle ne pouvait pas le comprendre que même si j'appartenais à la base à son monde, je n'avais aucune raison d'y retourner, je serais complètement perdue avec les apparentes avancées technologiques qu'il y avait eu : téléphone portable, ordinateur, internet et j'en passe. Je ne connaissais pas la moitié de ces choses là, mais j'en avais vu des modèles pourtant, hors d'usage puisqu'ici, il n'y a rien de tout cela. Je l'écoutais donc se plaindre, comme tellement de personnes avant elle. Elle n'était pas la première et elle ne serait pas la dernière, c'est une chose certaine que voici. Elle n'aimait pas cet endroit, qu'elle trouvait bizarre, alors j'allais devoir faire en sorte qu'elle l'aime car, elle y resterait longtemps, plus longtemps qu'elle le voudrait, sans aucune hésitations possibles, mais je n'allais pas trop insisté pour le moment.

" Je sais que la situation n'est pas simple pour toi, mais crois-moi, tu peux me faire confiance, si tu n'aime pas ce monde, tu vas devoir t'y adapter pour de nombreux mois, parce qu'il est possible de partir d'ici, mais cela ne se ferra pas du jour au lendemain. Il faut cultiver des qualités et passer des épreuves pour avoir le droit de regagner ton monde. "

Oui, je lui expliquais très sommairement la marche à suivre. Elle ne serait sans doute pas capable d'agir comme il le fallait pour avoir les sept chevrons rapidement. Si certains arrivent à en avoir deux ou trois assez rapidement, pour les autres, Chiere est moins généreuse. Elle scrute l'âme, le coeur, l'esprit de chaque personne, mais heureusement, un chevron lorsqu'il est acquis n'est pas repris, du moins, c'est ce que j'avais cru comprendre. Comme je ne m'étais jamais amusé à les obtenir, et bien, je ne savais pas plus que cela. Je lui demandais ainsi quelle qualité elle pouvait avoir pour aider sur le campement. Elle savait faire la cuisine, ainsi donc, elle aiderait dans ce domaine, ce qui ne ferrait pas de mal pour certains qui n'étaient pas doués pour ça.

" Bien, c'est une bonne chose, tu pourras aider en cuisine dans ce cas là, puisque tu t'y connais un peu. Cela te conviendrait pour les jours à venir ? "

Je lui demandais son avis, elle avait donc de la chance car en général, je ne le fais pas, mais une fois encore, je ne voulais pas la brusquer, j'étais véritablement trop généreuse avec elle, je m'en mordrais peut être les doigts plus tard, mais bon, au moins, elle servirait à quelques choses le temps qu'elle restera ici. Elle sortit alors un livre de son sac, me disant qu'il pourrait nous intéresser.

" Qu'est ce que c'est que ce livre ? "

La lecture n'était pas vraiment un de mes passes temps préférés. Il faut dire que cela se fait rare dans le coin. Les personnes arrivant les bas chargés de cadeaux de ce genre ne sont pas légion, je peux vous le garantir. Bien souvent, comme je le disais plus haut, ils arrivent avec des GPS ou des téléphones portables. Très récemment, ils sont arrivés parfois avec des tablettes comme ils disent, un compromis entre le gros téléphone et le petit ordinateur portable apparemment.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines

Pseudo web : Elynore
Profession : directrice de maison d'édition
Messages : 84
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 26
Age du personnage : 40 ans
Double compte : Penthésilée Saludja
Avatar : Amy Adams


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Ven 3 Juil - 19:07


Aux nouvelles explication de la brunette, Athénaïs Versondre déchanta rapidement. Elle laissa tomber son bras, entraînant dans sa chut le livre. Ses doigts s'ouvrirent et le malheureux chut lamentablement sur le sol.  Dire que la situation n'était pas simple était vraisemblablement un euphémisme pour la rouquine. Cette femme de quarante ans avait une peur bleu de tout ou presque. Et ici il y avait tellement de chose étrange. Il y avait tellement d'animaux étranges. Quels sortes de maladies pouvaient-ils transporter ? Elle n'en savait strictement rien et c'était là l'un de ses nombreux problèmes. Comme toujours elle avait pris son anti-venin et compagnie, mais cela allait-il suffire ici dans cette jungle bien mystérieuse ? Rien qu'en imaginant toutes les maladies possibles de ce monde, Athénaïs en avait des sueurs froides. Elle était presque malade à l'idée de pouvoir être malade. Si la rousse pensait qu'il fallait juste attendre le fait de devoir passer des épreuves et cultiver des qualités l'acheva sur place. Les mots prononcés par la brune s’abattirent sur elle comme des pierres écrasant une malheureuse grenouille. Ses lèvres se plissèrent en une grimace indéfinissable. Des qualités, en avait-elle seulement, elle l'ancienne droguée ? Elle n'avait fait que reporter son  besoin affectif sur son mari qu'elle aimait plus que de raison. Elle lui devait tout et le perdre n'était pas envisageable. Elle ne savait pas comment elle réagirait si elle ne le revoyait plus jamais, mais nul doute qu'elle irait très mal. Peut-être même qu'elle souhaiterai retourner dans cet état d'inconscience. Pendant ces dix années, elle avait cessé de s'inquiéter, de réfléchir, elle était bien en sommes. Mais ce n'était pas une vie elle le savait. Pourtant, des fois, elle se demandait si elle avait vraiment le droit de vouloir revoir sa fille. Elle ne l'avait jamais vu autrement que sur des photos. Elle ne la connaissait pas. Le lien du sang suffisait-il à faire d'elle sa mère ? Le fait qu'elle l'ait porté pendant neuf mois suffisait-il pour qu'elle réclame ainsi qu'on lui rende sa fille ? On lui avait dit que c'était sa sœur qui l'avait élevée. Sa sœur, cela faisait si longtemps. Dans ses souvenirs ce n'était qu'une gamine. Mais avec le temps, elle devait maintenant être une jeune femme tout à fait charmante.

Athénaïs Versondre fut ramenée à la réalité par la nouvelle intervention de la Brune. Aider en cuisine en voilà une bonne idée. La quadra hocha de la tête en souriant. Elle aurait au moins l'impression d'être un peu chez elle comme cela. Souvent elle faisait un  peu la cuisine quand elle en avait le temps et puis de toute façon elle aimait aider les autres, elle avait ici l'impression de vraiment exister.

« Je suis d'accord pour aider en cuisine mais je vais devoir prendre mes marques. Je suis certaines qu'on mange des choses bizarres ici, non ? » dit-elle avec une petite moue.

Ce n'était pas une grande aventurière,  ou plutôt elle était de ceux qui s'aventuraient dans leur imagination. Elle aimait garder ses habitudes, sauf que dans ce monde étrange, elle les avait toutes perdues d'un coup. Elle finirait bien par s'adapter, le tout étant de savoir en combien de temps. Mais Athénaïs était rassurer sur un point, il y avait des gens de son monde à qui elle pourrait parler. Puis, elle s'était faite une connaissance plutôt sympathique, pour le moment du moins.

Lorsque la Brunette lui demanda pour le livre, Thena lâcha un petit rire. Elle n'allait certes pas lui dire ainsi le sujet de ce fabuleux livre. La rouquine esquissa un sourire moqueur et d'un geste du doigt signifia qu'elle ne dirait rien. Si la gamine voulait savoir ce qu'était ce livre, elle devrait le lire. La directrice de maison d'édition n’avait pas pour habitude de faire des résumés des ouvrages qu'elle publiait. Elle ne faisait qu'inciter les lecteurs à assouvir leur curiosité en lisant.

« Si tu te décides à le lire tu saura bien assez de tôt de quoi il s'agit. Je dois malheureusement te prévenir qu'il n'est pas fait pour tout le monde, mais je pense qu'il peut trouver son public par ici aussi. Dans notre monde je dois avouer qu'il a un grand succès ; comme tous ceux que j'édite ou presque je dirais » fit-elle en rigolant doucement. Si personne n'était encore prêt à lui lancer des fleurs, qu'à cela ne tienne elle s'en chargerait elle-même.

« Dis-moi tu me fais visiter ? Si je dois faire la popote je dois voir comment fonctionne le campement tu ne crois pas ? Ah et pour le livre garde-le pour le moment. »

Athénaïs rigola une dernière fois et puis elle regarda Tessa fixement avant de parcourir des yeux ce qu'elle pouvait voir de nid-de-vipère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:


Pseudo web : Sammix
Profession : Tueuse à Gages
Messages : 51
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Kriemhilde
Avatar : Jennifer Lawrence


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Mer 8 Juil - 23:25




“ Post-Intrigue - Le temple des secrets”

Accueillons Athénaïs parmi nous


Ce sujet fait suite à l'intrigue concernant le temple des secrets. Pour en savoir plus c'est par ici Clique si tu l'oses

Je ne savais pas comment elle allait faire pour résister. Elle semblait déjà être bien mal en point alors qu'elle venait d'arriver en Oblivion. Je venais de lui dire de façon très succincte comment elle devait faire pour revenir chez elle. Après tout, ce n'est pas si compliqué que cela, n'est ce pas ? Sven y était arrivé, mais pour une raison que je ne comprenais pas, il était encore là. Cela n'était pas pour me déplaire bien entendu, mais peut être qu'il préférait ce monde à présent. Moi, je n'avais aucune raison de partir d'ici, mon monde, c'était Oblivion, puisque je n'avais presque pas connu l'autre. Mes parents ? Mes vrais parents ? Je m'en fichais un peu même si ce n'était en rien leur faute d'après ce qu'on avait pu me raconter. Mais je n'avais aucun désir de les retrouver, absolument aucun. Je ne savais pas si Athénaïs était arrivé ici par erreur ou si elle le désirait, mais en tout cas, il allait falloir faire avec, et j'osais espérer qu'elle puisse devenir une bonne vipère dans notre petit nid douillet. Cependant, si aujourd'hui, j'étais assez douce avec elle, il ne fallait pas qu'elle s'y habitue, pas du tout même. Mais elle le verrait bien assez tôt, n'est ce pas ? Je n'allais pas lui donner un traitement de faveur, il faudra qu'elle se mette au pli comme tout le monde, avant de peut être s'en aller. Elle devrait être cependant heureuse de pouvoir avoir un toit et un lieu où dormir. Elle aurait pu se retrouver dans la jungle, ou pire, dans le désert, quoique, je ne sais pas ce qui est le plus dangereux à vrai dire. Il ne fallait mieux pas tester pour son propre bien, sinon, elle risquait de faire une syncope en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Je lui proposais donc d'aider en cuisine, cela me semblait être un bon compromis pour qu'elle reste ici. Elle ne serait pas sans rien faire au moins, elle n'aurait pas l'intention de perdre son temps. Sa remarque me fit cependant sourire. Des trucs bizarres ?

" Tu auras le temps de prendre tes marques ne t'en fait pas. Tu découvriras si ce que l'on mange est si bizarre que ça avec les autres cuisiniers du nid mais je suis certaine que tu t'y ferras à la longue. "

Je préférais ne pas la dégouter immédiatement, dès fois qu'elle décide de s'en aller sans avoir véritablement appris à se débrouiller un peu. Car on ne s'en rends pas compte, mais c'est tout un art de survivre en Oblivion quand on n'y connait rien de chez rien. Je ne suis peut être pas la plus sociable, mais je n'aime pas lâcher les gens dans la nature comme ça. Ce n'est pas pour rien que je l'ai invitée à me suivre, parce que je sentais bien qu'elle était sur le point de se perdre à tout jamais dans les limbes d'Oblivion. Qui sait ce qu'elle serait alors devenue ? Mais bien vite je ne me posais plus la question, simplement parce qu'elle n'avait pas lieu d'être. Mon attention se porta alors sur un livre qui semblait appartenir à la rouquine. Je ne savais de quoi il en retournait alors je lui demandais simplement. Cela sembla la faire rire, mais je ne comprenais pas ce qu'il y avait de drôle dans ma question. Pourquoi voulait-elle me refourguer un livre après tout ? Je n'en avais pas vraiment besoin, c'était une certitude. Mais bon, si je pouvais lui faire plaisir pour qu'elle se sente un peu intégrer, alors je le lui prendrais, et peut être que je prendrais en plus de ça, le temps de le lire entre la préparation d'un meurtre ou deux. Je l'écoutais rire à propos du contenu de celui-ci qui n'était pas pour tout le monde. Je ne comprenais pas vraiment le sous-entendu, il faut dire que je n'ai pas forcément beaucoup de livres à lire à ma disposition.

" J'y jetterais un coup d'oeil dans ce cas là, mais je ne promets rien, je ne passe pas beaucoup de temps à lire en temps normal. "

D'une parce qu'il y a peu de livre, et de deux parce que ce n'était pas quelques choses que j'appréciais spécialement mais qui sait peut être que j'y trouverais un certain plaisir, c'était à voir. Je prenais donc ce livre comme un cadeau de bienvenue, un présent que mon invitée me fournissait. Elle me demanda alors de lui faire la visite.

" Bien sur, pas de problème, qu'est ce que tu aimerais voir en premier ? Ce n'est pas que le nid est si vaste que ça mais quand même. Tu me dis et je te guiderais jusqu'à ce lieu. "

Je connaissais bien Nid-de-vipère puisque j'y avais passé ma vie entière ou presque. J'avais aussi pris le temps de visiter une grande partie d'Oblivion, que je connaissais donc bien. Mais pour le moment, ici serait suffisant, je l'embarquerais dans une aventure en forêt un peu plus tard, vous ne pensez pas ?


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines

Pseudo web : Elynore
Profession : directrice de maison d'édition
Messages : 84
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 26
Age du personnage : 40 ans
Double compte : Penthésilée Saludja
Avatar : Amy Adams


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Jeu 9 Juil - 23:25


La rouquine récupéra son sac. Elle détacha ses cheveux et les attacha à nouveau avec son élastique. Avec tout ce qui était arrivé depuis qu'elle était ici, elle n'avait pas pris une minute pour se refaire « une beauté ». Elle état bien trop préoccupée par son avenir dans cette jungle infernale. Elle trouverai ces maudits chevrons et ramènerai chez eux Istalia, Themis et Issac, elle s'en était fait une promesse. Soudain, Athenaïs eut un mouvement de recul. Si bizarre, ah bah ça promettait tien. Elle qui voulait perdre quelques kilos en trop, elle venait trouver le meilleur des régimes du monde : la diète. Ça c'était certain, si elle n'aimait pas la nourriture, elle allait maigrir c'était évident.

Finalement, la Brunette prit le livre rouge et Athenaïs fit un grand sourire. Ainsi elle prendrait peut-être le temps de le mire. C'était déjà une bonne chose. Elle n'allait certes pas être déçue du contenu. La rouquine pouffa une dernière fois derrière ses mains et retrouva son sérieux. Alors comme cela elle ne lisait. Mais où allait monde franchement. Lire c'était l'avenir. Lire c'était la vie. On apprenait tellement en lisant. Un livre pour la directrice de maison d'édition c'était sacré. Le papier apportait tellement aux hommes. De tout temps on avait écrit, lu et avant cela on dessinait les autres lisaient nos dessin. La lecture c'était la civilisation. Et encore maintenant avec les récentes technologies, les hommes continuaient de lire. Alors oui, c'était différent maintenant de part le support. Mais justement, le livre avait eu un nouvel essor et Athenaïs avait suivit le mouvement en proposant quelques livres en versions numériques. Il fallait bien vivre avec son temps après tout. Le débat sur le livre était maintenant clos. Tessa lui signifia alors qu'elle n'avait qu'à demander ce qu'elle voulait et voir et elle la guiderait. Le choix était cornélien. Elle se demandait par où elle allait bien pouvoir commencer. Elle voulait bien évidemment voir les habitations, mais aussi les cuisines, les remparts, elle en avait aperçu en passant tout à l'heure. Mais il y avait aussi la vue. Elle voulait savoir qu'elle vue on avait ici. Est-ce qu'elle aurait des inspirations pour certaines modifications qu'elle devait proposer pour un manuscrit. Après une longue réflexion la rouquine se décida finalement pour le cœur de Nid-de-Vipère. Elle verrait ainsi les habitations.

« Hum, j'aimerai visiter les habitations. Je voudrai savoir où je vais dormir. Non parce que tu vois, suivant le lieux j'ai pleins de produits différents. »

Déjà, la Grecque s'attelait à tout montrer. Elle avait poser son sac sur le sol et l'avait ouvert. Impassible, elle sortait un produit, le nommait et le refourrait dans son sac. Le ballet des différents anti-venin, anti-moustique et autre médicaments susceptibles d'être utiles se poursuivit ainsi jusqu'à ce que la quadra jugea bon d'arrêter là le massacre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:


Pseudo web : Sammix
Profession : Tueuse à Gages
Messages : 51
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Kriemhilde
Avatar : Jennifer Lawrence


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Mer 15 Juil - 20:52




“ Post-Intrigue - Le temple des secrets”

Accueillons Athénaïs parmi nous


Ce sujet fait suite à l'intrigue concernant le temple des secrets. Pour en savoir plus c'est par ici Clique si tu l'oses

Je ne savais pas ce que la rouquine avait l'habitude de manger à vrai dire, je ne savais pas du tout, alors peut être qu'elle serait totalement dépaysée dans le coin, ou alors ça ne changerait pas trop de ce qu'elle avait l'habitude d'engloutir. Pour ma part, j'avais toujours connu cela ou presque alors j'avais pris pour habitude de ne pas faire la mijaurée et de manger ce qu'il y avait dans mon écuelle. Et je dois dire très honnêtement que ce n'était pas si mauvais que cela, même si le Mcdonald's d'Oblivion avec ces steaks de pumas avait quelques choses de fascinant. Je n'étais pas une cliente régulière mais ces petits jeunes gens avait eu une brillante idée, une idée qui n'était pas facile à mettre en oeuvre mais ils l'avaient fait, alors rien que pour les féliciter, nous avions pris une fois ou deux de leurs produits. Mais en général, nous gérons nous même notre stock de nourriture. Athénaïs ferrait comme tout le monde ici, elle mangerait cela, ou elle ne mangerait rien. Je ne sais pas si elle désirait perdre des kilos superflus, mais ce serait un bon moyen de le faire, jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus et mange ce qui lui tomberait sous la main comme une morte de faim. Elle ne serait pas la première, elle ne serait pas la dernière non plus. Certaines vipères avaient eu du mal à s'y faire, comme beaucoup de monde ici, que ce soit dans notre campement ou ailleurs dans tout Oblivion.  En tout cas, la rousse ne m'en dit pas plus à ce niveau, comme si elle tentait de digérer l'information, à moins que celle-ci ne la laisse bouche bée.

Mon attention fut alors attirée par un livre qui appartenait à mon invitée. J'y jetterais un oeil lointain, je n'avais pas pris l'habitude de beaucoup lire parce qu'il n'y avait pas grand chose de disponible en général, mais cela importait peu, la lecture n'était à mon sens pas une chose essentielle à ma vie. Je ne lisais pas, ou alors très peu et je m'en portais formidablement bien jusqu'à présent. Je le rangeais dans une de mes poches alors qu'elle désirait visiter le nid de vipère. Par quoi voulait-elle commencer ? Je ne le savais pas alors je lui demandais et bien vite, elle me demanda le lieu où elle pourrait être tranquille, le lieu où elle serait en paix pour dormir. Je ne savais pas encore où elle serait, je n'y avais pas réfléchi à vrai dire, et puis, je n'avais simplement pas eu le temps de me pencher sur cela. Vu que je l'avais invité, elle pourrait dormir non loin de chez moi. Je ne comprenais pas ce qu'elle voulait dire par rapport à ces produits, mais ce n'était pas bien important à mes yeux. Elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait, du moment qu'elle ne mettait pas trop de bazar. Elle me montra alors les produits qu'elle avait sur elle. Elle en avait beaucoup pour un si petit sac. Elle en avait beaucoup trop, et puis, une fois que ces fioles seraient à sec, elle n'en aurait plus, parce qu'ici, nous n'avons pas ce genre de produits, que ça lui plaise ou non d'ailleurs. Une fois qu'elle eut fini son cinéma publicitaire, je lui indiquais donc le coeur du nid, là où se trouvait les habitations.

" Allons donc voir ça. Je te présenterais aussi par là même occasion, celui chez qui tu seras provisoirement, il s'appelle Jack LaFleur, on ne devrait pas tarder à le croiser d'ailleurs, il est souvent dans ce coin. "

Avais-je oublié de lui dire qu'il était la plupart du temps torse nu dans le nid ? Oui, mais bon, ce n'est qu'un petit détail ça, elle s'en rendra bien vite compte. En général, il fait fureur auprès des femmes, je me demande bien pourquoi. Personnellement, nous sommes proches, un lien fraternel s'est tissé entre nous deux, et il ne devrait pas changer, je crois que j'aurais du mal à me l'imaginer autrement que comme mon petit frère en Oblivion même s'il est plus âgé que moi. Nous faisions donc quelques pas et nous le trouvions non loin d'une habitation, torse nu, en train de siroter une quelconque boisson, assis sur une chaise confortable.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines

Pseudo web : Elynore
Profession : directrice de maison d'édition
Messages : 84
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 26
Age du personnage : 40 ans
Double compte : Penthésilée Saludja
Avatar : Amy Adams


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Lun 10 Aoû - 17:48


Au bout d'un petit quart d'heure, Athénaïs eut fini de sortir et de ranger tous ces fameux produits indispensable selon elle pour partir en voyage. Elle referma soigneusement son sac et se prépara à rejoindre le cœur de Nid-de-Vipère que lui indiquait Tessa. La rouquine se mit en route et eut un franc sourire en entendant le nom de Jake LaFleur. Un peu surprise elle se demandait si c'était bien le même garçon. Elle en avait rencontrer hein dans l'autre monde et puis plus rien. Ils avaient beaucoup discuté et elle n'avait jamais eu l'occasion de lui dire pour le livre. Elle rigola dans son coin.

« Jake LaFleur, un explorateur ? Cela fait longtemps qu'il est ici ? » demanda-t-elle curieuse de savoir s'il s'agissait bien du même. Après tout les homonyme existent elle devait être certaine avant de pouvoir lui déballer toute l'histoire.  La rousse marchait aux côté de la brunette lorsqu'elle remarqua un magnifique corps d'Apollon qui lui rappelait pas mal de choses. La chose qui différenciait était le fait que dans sa mémoire le corps était nettement plus vêtu tout de même. Mais les courbes parfaites, le port de tête et cette façon d'être, oh oui c'était bien lui Jake LaFleur. Il n'avait pas changé ou presque pas, un peu vieilli peut-être.

« Pas possible c'est donc là qu'il était passé ? Tessa je vais vraiment partager sa demeure ? Parce que si c'est le cas je vais devoir prendre quelque précautions. La première étant que jamais mon mari devra le savoir sinon cela risque de finir en combat de gladiateur même si Jake s'en contre fiche de moi. »
rigola la rouquine tout en reluquant allègrement le corps de l'homme qui était au cœur d'un de ses romans préférés.  Elle se dirigea vers lui et se planta juste en face de lui. Elle lui offrit un grand sourire et alla l'embrasser sur la joue comme s'ils étaient de vieux amis. Puis elle retourna auprès de Tessa. « J'espère qu'il ne fait pas trop de bêtises ? Quand je l'ai connu rah ça fait si longtemps j'ai l'impression. Il était plus jeune et moi aussi. Mais j'ai tout de suite remarquer son potentiel de séduction. » Elle chuchota ses dernières paroles comme si elle faisait une confidence. Puis elle se tourna à nouveau vers le garçon. Cette petit aventure lui réservait bien des surprises décidément. Elle se demandait qui elle rencontrerait encore. Si des gens de son passés allaient eux aussi réapparaître ainsi comme par magie. Et si elle retrouvait sa sœur et sa fille comme lui avait promis Issac. Oh Issac où pouvait-il bien être lui-aussi ?

« Je peux aller visiter sa demeure ? Que je sache à quoi m'attendre. S'il est comme mon mari, je vais devoir faire un peu de ménage de son bazar.  J'espère qu'il m'en voudra pas trop. Mais après tout faut bien faire un peu de place parfois. Puis je suis certaine qu'on s'entendra bien. Surtout quand il se rappellera de notre petite entrevue. »

La rouquine eut un petit sourire taquin et lança un clin d’œil à Jake. Puis elle se tourna vers Tessa une nouvelle fois. Elle passa une main dans ses cheveux et lui demanda en regardant tout autour d'elle.

« Elle se trouve où sa maison en fait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:


Pseudo web : Sammix
Profession : Tueuse à Gages
Messages : 51
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Kriemhilde
Avatar : Jennifer Lawrence


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Sam 22 Aoû - 12:58




“ Post-Intrigue - Le temple des secrets”

Accueillons Athénaïs parmi nous


Ce sujet fait suite à l'intrigue concernant le temple des secrets. Pour en savoir plus c'est par ici Clique si tu l'oses

La question de la rouquine à propos de Jack me fit rire. Se pourrait-il qu'ils se connaissent, de l'ancien monde ? Enfin du monde qu'ils ont le plus connu tous les deux ? Cela se pourrait, et ce serait franchement drôle que ça soit effectivement le cas, mais elle semblait le connaître, du moins, elle en avait entendu parler. Je suppose que la disparition de ce dernier s'était fait entendre dans le monde, du moins pour ceux qui connaisse un peu, car un explorateur qui disparait comme ça, ça doit faire un peu de bruit. Après voilà, des personnes comme moi, anonyme, on n'en parle pas, mais sans doute que la disparition de l'éditrice avait du aussi faire son lot d'actualité. Je souriais donc en répondant à sa question.

" Nous sommes tous des explorateurs ici, plus ou moins chevronnés, c'est la seule différence. Il doit être ici depuis quatre ou cinq ans, je ne sais plus exactement. Pourquoi tu le connais ? "

Oui, je me devais de poser la question quand même. Et lorsqu'elle le fit torse nu, apparemment, cela réveilla des choses dans son esprit. Ainsi donc ils se connaissaient, c'était incroyable, improbable même j'avais envie de dire, mais c'était drôle. Je me demandais le passé qu'ils pouvaient avoir en commun mais vu le regard de la rousse, ça devait être croustillant, du moins un peu.

" Ce qui se fait à Nid-de-vipère reste à Nid-de-vipère Athénaïs, donc tu peux faire ce que tu veux avec Jack, du moment qu'il ne te fait pas de mal ça devrait le faire. "

Et elle se dirigea vers lui pour lui faire une bise, comme ça, l'air de rien, comme de vieux amis et de revenir vers moi tranquillement. Il ne semblait pas insensible à son charme lui non plus. Visiblement, ils y avaient eu un partage de fluide corporel entre eux deux. Elle me demanda s'il ne faisait pas trop de bêtises, mais ce n'était plus le cas, car je suppose qu'à l'époque où ils se sont connus, il était un peu plus tête brûlée que cela, mais ça ne m'étonnait pas.

" Il a pris un peu de plomb dans la tête rassure toi. Mais dis moi, qu'est ce qui s'est passé entre vous deux en vérité ? "

Oui, en général, je m'en fous, mais il s'agit de Jack alors forcément, j'ai un peu plus envie de savoir que d'habitude. Elle me demanda alors si elle pouvait visiter sa demeure, mais je n'étais pas la gardienne de celle-ci. J'y passe du temps mais je ne fais pas plus que ça attention au désordre, sans doute parce qu'il n'y en a pas tant que ça.

" Crois-moi, je suis certaine qu'il se souvient de votre petite entrevue à la manière dont il t'a observé quand tu es venu lui faire un petit bisou sur la joue. Je ne m'en fais pas trop pour vous deux, le courant devrait bien passer. Elle est par là, viens. "

Et nous passions devant lui. Je lui disais que j'allais chez lui pour faire visiter madame et cela ne semblait pas le déranger plus que cela à vrai dire. Je lui fis un petit clin d'oeil et nous étions partis pour sa petite maison. Ce n'était pas le manoir Kaligaris, mais ça valait le détour quand même puisque c'était une des plus belles du nid. Athénaïs serait sans doute subjuguée par tant de beauté, sauf si elle était déjà habituée à vivre dans plus de luxe que cela.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines

Pseudo web : Elynore
Profession : directrice de maison d'édition
Messages : 84
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 26
Age du personnage : 40 ans
Double compte : Penthésilée Saludja
Avatar : Amy Adams


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Sam 29 Aoû - 17:13


Tout en allant regardant le beau Jack, Athénaïs se remémora leur dernière rencontre. Cela remontait à si loin maintenant. Quatre ou cinq ans qu'il avait débarqué ici, cela expliquait bien des choses et notamment le fait qu'elle n'eut jamais l'occasion de lui dire pour le fameux livre. Elle en avait eu l'intention mais sa disparition soudaine l'avait empêchée. La simple idée de le lui dire émoustilla la rouquine qui se mit à rigoler dans son coin. Puis revenant à la réalité elle regarda Tessa d'un air étrange lorsqu'elle lui demanda ce qu'il s'était passé entre eux deux. C'était bizarre et Athénaïs ne savait pas quoi répondre. Elle voyait bien ou la gamine voulait en venir, mais pour elle, la question était sans intérêt. Oh il y avait bien eu tentation, elle devait le reconnaître. Il faut dire que le spécimen était drôlement bien battit pour un petit jeune. Malgré tout Athénaïs était une femme fidèle et elle aimait Issac au point de se risquer à venir ici, c'était pour dire. Elle reporta son attention sur l'explorateur et répondit d'une petite voix amusée.

« Oh mais il ne s'est strictement rien passé. Rien de très passionnant en tout cas. Il se trouve que je l'ai rencontré un peu par hasard. Enfin pas vraiment puisque c'est moi qui l'ait contacté après qu'un ami m'ait parlé de lui. Enfin passons le pourquoi du comment n'est pas important. Nous avons discuté et même si je dois avouer que l'homme est très séduisant et attirant cela n'a jamais été au-delà. En revanche il est très spécial pour moi, pour mes lecteurs aussi, mais ça il ne le sait pas encore. Il aurait dût le savoir s'il n'avait pas disparu, mais voilà c'est comme ça.  »

Elle s'arrêta dans sa logorrhée et Tessa lui signifia qu'il devait s'en rappeler aussi bien qu'elle de leur entrevue à la façon dont il l'avait regardée. Elle se mit à rougir instantanément et alla regarder ailleurs. Elle se devait au moins de feindre de ne pas être touchée par cette remarque. Puis Tessa se mit en route pour la maison de Jack et Athénaïs la suivit de son pas caractéristique et un peu raide depuis son accident.  Tessa le gratifia d'un clin d’œil en passant devant lui alors que la jolie rousse se contenta d'un sourire radieux. Tessa avait raison, le courant passait plus que bien entre eux deux. Le tout étant de ne pas se laisser emporter. Elle avait l’habitude de toujours ériger des barrière entre sa vie privée et sa vie sociale si on peu appeler ça comme ça. Cependant avec Jack quelque chose lui criait au fond d'elle que cela ne serait pas aussi simple. À elle d'être vigilante maintenant. Arrivée devant la demeure, Athénaïs écarquilla les yeux. Elle était étonnante. Elle n'en revenait pas de trouver une telle maison dans un lieu pareil. Elle regarda Tessa, puis à nouveau la maison et entra d'un bon pas bien décidée à assouvir sa curiosité en ce qui concernait la tenue de celle-ci. À son grand étonnement l'homme n'avait pas éparpillé, du moins pas trop, ses affaires par ci par là. Une bonne chose puisqu'elle n'aurait pas à ranger avant de se faire son petit coin à elle.

« Oh bah dis donc c'est bien rangé finalement. Cela donnerait presque envie de changer de mari ! » rigola-t-elle en explorant les moindres recoins et chaque espace de la demeure étrangement spacieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:


Pseudo web : Sammix
Profession : Tueuse à Gages
Messages : 51
Date d'inscription : 04/05/2015
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Kriemhilde
Avatar : Jennifer Lawrence


MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   Jeu 3 Sep - 14:39




“ Post-Intrigue - Le temple des secrets”

Accueillons Athénaïs parmi nous


Ce sujet fait suite à l'intrigue concernant le temple des secrets. Pour en savoir plus c'est par ici Clique si tu l'oses

Visiblement, elle connaissait bien Jack LaFleur, ce qui m'étonnait à moitié. Il avait voyagé à travers le monde avant de disparaître, alors il avait bien pu rencontrer la rouquine et faire des choses pas très catholiques avec lui. Oui, ça se voit qu'elle l'aime bien, d'une façon différente de moi mais apparemment, elle n'a jamais rien tenté avec lui, parce que madame est mariée. Je crois que si j'avais été dans son cas, cela ne m'aurait pas empêchée d'agir de la sorte. Mais bon, peut être que je serais quelqu'un de fidèle après tout, je le suis en amitié, mais qu'en serait-il en amour ? C'est une question que j'ignore, parce que je n'ai jamais été véritablement amoureuse, juste quelques passades durant mon adolescence, ce qui ne m'empêche pas de ne plus être vierge évidemment. Je suis notamment passée dans le lit de Sven, cela a été quelques choses de très bon, d'instructif, mais je suis loin d'être une sex addict comme ils disent pour certaines personnes dans l'autre monde. Pour le festival de Chière qui se passera bientôt, j'espère bien pouvoir m'amuser un peu avec un étranger ou par défaut un petit chieresque qui voudra bien de moi. Mais je n'en étais pas là. Athénaïs m'expliquait donc le rôle que Jack avait joué pour elle. Ainsi, il était le héros de ces livres, ou de certains de ces livres à voir ce qu'elle en disait. Ma réplique concernant LaFleur fut alors cinglante et la rousse détourna le regard gênée. S'ils ne l'avaient pas fait ensemble, nul doute que les deux l'avaient fait mentalement parlant, parce que Jack n'a pas si souvent que cela un regard si lubrique en voyant une nouvelle venue pas si nouvelle pour lui finalement. Nous nous dirigions donc vers sa demeure, l'une des plus belle et spacieuse du nid, même si la plus belle était bien entendu la mienne. Bah oui, je suis la reine des vipères dans le coin, du moins la princesse pour le moment mais c'est tout comme. Athénaïs semblait être surprise de voir le lieu assez bien rangé et aussi grand. Elle fit la visite de la maison d'elle même vérifiant que tout était en ordre de partout. Elle revint vers moi alors me disant qu'elle changerait bien de mari.

" Ce n'est pas trop tard, je suis sûre qu'il n'en saura rien de toute façon, ce qui se passe dans le nid, reste dans le nid. Je ne sais pas si tu veux voir d'autres choses, mais je pense que pour le moment nous en avons fini. Je te laisse avec Jack. Si tu as besoin de moi, je ne serais de toute façon pas très loin. "

Et je la laissais là. Si jamais elle voulait consommer avec Jack, il ne dirait sans doute pas non, mais c'était à elle de gérer avec le monsieur. Ma relation avec lui était différente, et jamais, du moins sans un trop plein d'alcool peut être, elle ne changerait et ça m'allait très bien comme ça.

[HJ : Fin pour moi ;) ]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où je pose mes valises ? [Tessa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Où je pose mes valises ? [Tessa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: Taudis-