ÉPILOGUE
7WONDERS ferme ses portes.Plus d'informations ici.

Partagez | 
 

 Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 25
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.   Lun 16 Avr - 23:57


“ Ambal Sajor  ”

“Vivre c'est survivre à un enfant mort.” [Jean Genet]



“introduction”

Je m'appelle Ambal Sajor, mais on m'appelle plutôt surnom. J'ai 24 ans. Je suis né(e) à Oblivion. Oblivion, c'est ma maison, et je suis chasseresse. Ces étrangers, pour moi, c'est des êtres curieux venus d'ailleurs. Je souhaite les aider, je fais mon possible pour qu'ils trouvent leurs marques dans Oblivion. Cette terre doit leur paraitre si hostile. Ils m'intriguent, ils me fascinent, ce sont des étrangers, ils sont tellement différents de nous..


* * *


La flamme de ton cœur s’est éteinte. Tu ne vois plus que le sang sur tes mains. Ta voix d’or a disparu. Tu t’es murée seule. Tu t’es coupée du monde. Tu t’es coupée de tout. Tu t’es coupée de tous. Ta vie s’est arrêtée. Ta terre a cessé de tourner. Comment peux-tu continuer à vivre ? Tu es l’incomprise. Tu es triste. Tellement triste. Ton âme s’est éteins. Tout n’est plus que désespoir dans ta vie. Ton sourire a disparu. Tu avances. Tu ne sais pas pourquoi. Tu te dois d’avancer. Tu as souvent envie de tout arrêter. Tu continues. Tu n’as plus le gout de la vie. Si tu te lèves le matin, c’est pour lui. Pour Safir. Il se lève lui le matin. Tu es une âme en perdition. Une âme en peine mélancolique. Petite fleur fanée, aucune eau n’arrive à te rendre ton apparence si pétillante d’avant. Il n’y a rien à faire. Si tu t’écoutais, tu te laisserais mourir, dépérir. A quoi bon vivre ? Il faudrait plus qu’un paquet d’allumettes pour rallumer la flamme de ton cœur. L’étoile est morte. L’étoile ne brille plus. C’est finit. Ta vie s’est arrêtée au moment où tu la tuais. Pourtant, tu sais que c’était le mieux à faire. Aujourd’hui, tu lui en veux. Tu lui en veux terriblement. C’était sa faute. La jalousie, cette horrible jalousie. Srij… Tu n’aurais pas dû t’interposer entre eux. C’était risqué. Mais Srij n’aurait pas du s’en prendre à toi. Tu restes silencieuse la plupart du temps. Tu marches sans but. Tendre Ambal. Rayonnante Ambal. Destinée à faire de grandes choses, auprès de Safir tout était possible. Maintenant, tout parait insurmontable. Jamais, tu la verrais grandir. Jamais, tu ne pourrais lui apprendre ton savoir. Tu es perdue dans ce monde que tu ne comprends plus. Tu t’es isolée. Ton ami est devenu la solitude. Toi si gaie, si sourire, si joyeuse. Tu étais si pétillante, si étincelante. Ton cœur est mort. Ton corps s’est glacé. Ta voix s’est gelée. Tu dépéris un peu plus, tous les jours. Tu retrouves un peu de vitalité auprès des Orphelins, un peu de couleurs dans ta vie morne et grise. Néanmoins, ce n’est pas encore l’apothéose...


“ caractère ”

Douce - Patiente - Aimante - Pédagogue - Susceptible - Obstinée - Pessimiste - Rancunière - Fiable - Intelligente - Fidèle

Douce petite étoile, tu es si douce dans tes mouvements. Tu caresses tout ce que tu touches. Délicate à souhait, tu fais attention à tout. Tu manipules tout avec soin, comme si en permanence tu manipulais des pierres précieuses. Tu as toujours été le contrepoint de Safir pour ça, il dégage tellement de puissance et toi, tellement de douceur. Aimante, tu as un cœur immense. De l’amour à revendre. Tu fais preuve de beaucoup d’attention envers les gens que tu aimes. Pédagogue, aimante… tous ces mots qui te rappellent le devoir d’une mère. Tu aurais été parfaite dans ce rôle là. Tu aimes ton prochain, tu aimes tous ceux qui ne te font pas souffrir. Tu aimes partager ce que tu sais. Intelligente tu l’es, tu connais beaucoup de choses, et tu es réfléchie. C’est peut-être parce que tu es intelligente que tu ferais un bon pédagogue. Patiente, tu pourrais passer des heures à attendre quelque chose. La patiente est une de tes immenses qualités. Susceptible, si l’on te fait une remarque tu risques de la prendre mal. C’est comme ça, tu es sensible et tu as du mal à supporter lorsqu’on te reproche quelque chose. Obstinée quand tu as une idée en tête, tu ne la lâches pas, tu voudras avoir le dernier mot à tout prix. Tu es têtue et en fais parfois qu’à ta tête. Ta pensée est inflexible, quoi qu’on te dise tu continue à penser comme tu l’entends. Pessimiste … tu as beaucoup de mal à positiver, tu vois ta vie de manière négative. Tout va mal de toute façon. Dur quand on a cet état d’esprit de remonter la pente. Rancunière, tu as énormément mal à pardonner les choses. Une fois qu’on t’a fait du mal, offensée ou bien qu’on a abusé de ta confiance. Tu t’en souviens et c’est très dur, de te faire oublier et se faire pardonner. . Fiable, on peut toujours compter sur toi. Jamais tu ne te défiles. Fidèle tu le seras toujours… fidèle à tes amis, à Safir, aux Chiéresques. La trahison est un mot que tu ne connais pas. Tu es aimante, et tu restes fidèle aux gens que tu aimes.




“ que cesse la mascarade ”

parce qu'on sait que tu es un lutin maléfique



Allez, avoue tout ! Dans la vraie vie, tu es qui ? Lovinette. Tu as un prénom j'imagine ? Magalie. Et quel âge tu as ? 21 ans. 7 Wonders, tu l'as connu comment ? par sa fondatrice <3. Et tu en penses quoi ? Magnifique *-*. Quel est ton dernier mot, petit scarabée ? ici.

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 



Dernière édition par Ambal Sajor le Sam 9 Mai - 14:53, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 25
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.   Lun 16 Avr - 23:58



“ histoire ”

" La lumière dans l’âme d’Ambal s’éteignit à jamais…"




Notre enfance est le moment où nous constituons notre personnalité, par l'influence de nos parents, de nos proches, des autres que nous ne connaissons pas forcément. Nous sommes sous l'influence de notre apprentissage. C'est là que nous nous forgeons avant de nous lancer dans le grand monde. Ambal est née en Oblivion, fille unique, enfant chérie, désirée. Elle a toujours vécu dans le camp Petit Matin, ce fut là la maison que lui a offert Mère Nature. Ambal, la rayonnante. Ambal était depuis toujours une bouffée d’oxygène, d’air frais, de joie et de bonheur. Elle respirait la joie de vivre, toujours un sourire aux lèvres. Elle a eut la chance de vivre dans une famille unit, soudée et aimante. Curieuse de tout, elle avait soif d’apprendre, soif de savoir. Une petite fille trop intelligente pour son âge, elle faisait des remarques pertinentes. Ses proches faisant souvent les gros yeux quand ils entendaient ses propos. Sa mère tellement fière d’elle. Elle promettait de devenir une femme accomplie. Elle s’intéressait à tout l’univers qui l’entourait. Chaque arbre, chaque plantes elle voulait tout connaitre. Le monde recelait tellement de secrets, c’était fascinant. Entièrement dévouée à Mère Nature, aux coutumes et aux traditions de sa tribu, elle reste fidèle à ses racines. Quand elle était petite fille, sa grand-mère lui chantait toujours des berceuses pour l’endormir. Elle en garda l’amour pour le chant, elle avait une voix en or. Une voix douce, fragile, une voix de femme. C’était le souvenir le plus distinct qu’Ambal gardait de son enfance. Sa grand-mère assise près d’elle en train de lui chanter des berceuses que la petite fille connaissait par cœur, à force… Le chant, le moyen d’Ambal de partager et s’évader à sa manière. Un moyen de montrer sa joie de vivre, elle la faisait partager comme ça. Le chant comme remède à tous les maux.

Lorsqu’elle eut une dizaine d’années, ses parents moururent, tués par une bête sauvage. Ambal en fut très affectée. Elle perdait les êtres qui comptaient le plus pour elle. Elle se retrouvait orpheline, sa grand-mère prit, alors, en main Ambal. Remplaçant ses parents, elle était tout pour elle, partagea avec elle tout son savoir et tout son amour. Le chagrin d’Ambal s’évanouit avec le temps. Sa grand-mère faisait tout pour que la petite fille continu à vivre même sans la présence de ses parents. Elle devient plus mature, plus mûre que les jeunes de son âge. Elle avait appris à être indépendante, sa grand-mère étant vieille elle se devait de l’aider. Devenir chasseresse, une sorte de vocation pour elle. Chassé les bêtes de sauvage d’Oblivion, pisté, traqué, protégé la tribu. Elle vécut jusqu’à ses vingt ans avec sa grand-mère qui lui apporta tout l’amour dont Ambal avait besoin. La jeune Chiéresque a toujours été très entourée de ses proches. Elle a d’ailleurs beaucoup de mal à vivre sans eux. Depuis toujours Ambal avait pu compter sur Srij, un enfant blanc de la tribu. Comme le jour et la nuit, tout les opposés et c’était là leur force. Ils ont grandis ensemble, et Srij est rapidement devenue un ami fidèle d’Ambal. La jeune Chiéresque le considérant comme un frère, le frère qu’elle n’avait jamais eut. Du même âge, il veillait sur elle. Mais, tout le monde grandit. Les gens changent. Ambal était une très jolie femme, quand elle eut l’âge, elle se mit à collectionner les amants – coutume de la tribu. Mais Srij a son grand désarroi n’en fut jamais partie. Quand les sentiments d’Ambal étaient restés figer à de l’amitié fraternel, ceux de Srij avait évolué vers de l’amour passionnel. Ambal n’a pas su voir les sentiments que Srij éprouvait pour elle. Elle l’a toujours repoussé en tant qu’amant, elle ne voulait pas briser l’amitié qui les unissait.

A vingt-un ans, son destin se scella. Son destin bascula à jamais. Elle tomba enceinte d’un de ses amants : Safir Bachim. Lui aussi, faisait partie des chasseurs de la tribu, c’était là où Ambal avait fait sa connaissance. C’était tard selon les traditions de la tribu pour avoir un enfant mais qu’importe, la jeune femme rayonnait de bonheur. Tout lui souriait, rien ne pouvait entraver ce tableau idyllique. Elle était une jeune fille accomplie, et présageait de s’unir encore un peu plus à Safir pour que son enfant grandisse dans un environnement sain et stable. Cependant, tout était trop beau pour Ambal. Tout était trop merveilleux. Trop de rayonnement, Ambal était beaucoup trop lumineuse. Comme une étoile dans la nuit, elle scintillait. Tout bascula le jour où Srij, fou de jalousie, amoureux depuis toujours d’Ambal, attaqua Safir dans le dos et le blessa. Le laissa pour mort, Ambal qui avait voulu s’interposer entre eux deux, prit un coup à la place de Safir. Elle voulait défendre son compagnon, et elle savait que Srij l’écouterait. Coup involontaire, coup qui n’aurait jamais du toucher Ambal. La jeune femme resta inconsciente pendant deux jours, deux jours où certains la voyaient déjà morte. Les blessures de Safir étaient beaucoup plus importantes, et il guérit en quatre mois. A ce moment-là, ils ne savaient pas encore que le coup fatal avait été porté et que les deux jours d’inconscience d’Ambal aurait des répercussions bien pires que les quatre mois de repos de Safir. Il se remit pour assister à l’accouchement de sa bien-aimée. Ambal mit au monde une petite fille. Mais… la terre cessa de tourner pour elle.

Ambal, l’étoile de Safir, comme il aimait l'appelait, cessa de scintiller. L’enfant était mal-formée. Ambal, qui avait toujours vénéré Mère Nature, et les coutumes de son peuple, n’eut pas d’autres choix que d’ôter la vie à sa petite fille qui venait de naitre. Cet acte tua son âme déjà meurtri. Tuée sa fille, c’était se tuée elle-même. Plus jamais on ne vit sourire Ambal. Plus jamais on n’entendit sa voix enchanteresse. Ambal pleura des larmes silencieuses, désespoir immense. Sa tribu ne comprit pas pourquoi cet acte nécessaire déchirait tellement la jeune maman. Une seule personne su voir le chagrin d’Ambal, ce fut Sorajaï Chemsa. Ce fut dans ses bras qu’Ambal pleura la mort de sa petite fille. Peu après, Ambal quitta Safir pour diverses raisons. Il lui promit qu’il ne tuerait pas Srij, promesse que jamais Safir enfreins. Ambal s’isola, seule au milieu de tous. Elle n’avait plus de raison de vivre. Sa vie si coloré devient noire, grise et morne. Jamais, elle ne pourrait oublier. Sa fille morte de ses mains. Comment une mère pouvait surmonter cela ? La détresse dans laquelle était plongée Ambal était immense. Le poids de l’infanticide, de la honte, du remords pesait sur sa conscience. Comment vivre alors qu’elle avait tué le fruit de son amour ? La chair de sa chair ? Le sang de son sang ? Pourquoi Mère Nature avait décidé cela ? Était-ce une mise à l’épreuve pour Ambal ? Cela faisait maintenant trois ans… trois ans… que la flamme dans le cœur d’Ambal s’était éteinte par une pluie diluvienne. Une pluie qui s’était abattue sur son univers. Elle recommençait doucement à vivre, tout doucement. Ambal était tellement malheureuse, elle en voulait toujours à Srij même si elle ne lui avait jamais dit. Safir, lui manque...

Tristesse. Désespoir. Solitude. Errance. Peine. Souffrance. Égarement. Mélancolie.

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 



Dernière édition par Ambal Sajor le Mer 23 Mai - 15:57, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 25
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.   Lun 16 Avr - 23:58



“ test RP”

" Pourquoi se tourner vers demain, quand hier me retient toute entière... ? "



Tu te réveillais haletante, suffocante, transpirante. Tu te levais délicatement sans un bruit. Tu allais te passer un peu d’eau sur le visage. Tes nuits étaient faites de cauchemars. Tu n’avais plus jamais fais de beaux rêves depuis ce jour-là. Tu revoyais sans cesse cet acte que tu as prodigué sur ton enfant tout juste né. L’infanticide hantait tes jours et tes nuits. Le poids sur tes épaules était terrible. Tous les jours, tu te surprenais à te demander si tu avais bien fais. Si c’était la meilleure chose à faire. Comment se résignait à tuer son enfant ? Son bébé ? Sa fille ? Tous les jours, tu te rassurais en te disant que c’était là, la meilleure solution. Elle aurait souffert ici et n’aurait certainement pas survécu. Tu avais honte, oubliant parfois même l’épisode avec Srij, et te tenant responsable des malformations de ton enfant. C’était de ta faute, si elle était comme ça. L’eau coulait le long de ton visage. Tu laissais un instant ton visage mouillé. Tu vivais au ralenti depuis maintenant trois longues années. Tu vivais à ton rythme, tu ne vivais plus au rythme de ta tribu. Tu te changeais, et partis du camp Petit Matin. Tu restais durant de longues heures loin de ton peuple. Tu t’es enfermée sur toi-même. Tu t’étais crée une carapace que personne ne pouvait franchir. Tu remettais souvent en question ton choix de quitter Safir. Peut-être, la vie serait différente si tu étais encore à ses côtés ? Deux âmes en perdition dans ce monde si idyllique et enchanteur. Srij t’ayant profondément blessée, une blessure qui ne cicatriserait jamais, une blessure que le temps refermerait. Le temps n’avait pas encore fais son œuvre. Tu l’évitais au possible. Tu n’avais pas encore osé lui dire que tu lui en voulais. Lui, ton ami perdu. Lui, l’assassin de ton enfant.

Tu quittais le camp Petit matin à l’aube. Tu ne croisais personne, leur regard te faisait si mal. Leur regard te brûlait la peau. Le poids de la culpabilité, de la honte. Dans leur regard, tu voyais ton crime. Tu n’arrivais pas à passer à autre chose. Avancer, t’étais impossible. Pas sans lui. Pas sans elle. Tous les jours, tu sanglotais. Tu pleurais. Des larmes silencieuses, invisibles. Ton cœur était meurtri. Ton chagrin immense. Tes rêves envolés. Tu partais vagabonder dans la jungle hostile d’Oblivion, portant les armes que Safir lui-même t’avait confectionnée. Tu hurlais ton désespoir en silence. Tu courrais sans t’arrêter à travers les arbres, cette nature abondante. Tu courrais jusqu’à ce que ton souffle soit coupé. La seule qui pouvait t’arrêter c’était la terre qui devenait air sous tes pieds. Même l’eau ne t’arrêterait pas. Quand la terre n’était plus sous tes pieds, tu te devais de t’arrêter. Il n’était pas encore arrivé le jour, où tu irais la rejoindre. Tu passais beaucoup de temps à Chierà’h le repaire des âmes désespérées. Tu t’arrêtais après une course effrénée. Longtemps, tu t’en étais voulu. Longtemps, tu en avais voulu à Mère Nature de t’avoir enlevée le sang de ton sang, la chair de ta chair, le fruit de ta passion avec Safir. Puis, ton cœur s’était adoucit. Toi, si fidèle et dévouée à Mère Nature. Le seul assassin était Srij, mais encore tu avais du mal à le voir comme tel. Qu’avais-tu fais à la vie pour mériter un pareil destin ? Tu te mis à genoux devant ce sanctuaire si précieux pour ton peuple, dés que tu le pouvais, tu venais te laver de ton pêché. Douce Ambal, tu ne souhaitais cela à aucunes mères.

Après un temps incalculable, à rester là, à genoux, silencieuse. La respiration coupait, le cœur arrêtait. A guetter, et à écouter le moindre bruit, ton instinct de chasseresse. Tu t’engouffrais à nouveau dans la jungle d’Oblivion. Si avant, tu faisais profiter à ta tribu ta voix si douce aujourd’hui ce n’était plus le cas. Désormais, c’était les animaux sauvages d’Oblivion qui avait plaisir à l’entendre. A l’abri de tous les regards, tu chantais les berceuses que te chantais ta grand-mère tout en ramassant des plantes dont tu connaissais les vertus. Cela ne te faisait pas du bien de chanter, cela te rappeler ton enfance, ta grossesse. L’important était de se changer les idées, de ne plus y penser. Ton esprit t’échappait alors que ton cœur s’était déjà envolé. Seule, tu sombrais dans les abysses sans fond. Les couleurs enchanteresses de la jungle – tu ne les voyais même plus, tu voyais le monde en gris et noir. Tu souffrais terriblement, et en silence. Souffrance de tes actes. Souffrance de la solitude. Tu déclinais. Tu dépérissais. Tu ne parlais presque plus. Tu restais muette, la plupart du temps. Tu te réfugiais dans ce qu’il te restait, ce qui ne t’avais pas été enlevé, ce qui n’avait pas encore été piétiné. Tes rêves étaient entachés de sang, le sang de ton enfant à tout jamais sur tes mains. Tu t’effondrais enfin au bord de la rivière lorsque que ton regard se posa sur toi, si pâle, si triste. Ton reflet n’était pas beau à voir, on aurait dit une âme sans vie. Tu te laissais tomber à terre. Tu baissais la tête, fermais les yeux, accroupie au sol, le bout de tes doigts touchant l’eau froide, tu fermais les yeux. Une larme coula, puis deux, puis trois. Une vient se réfugier au creux de ta bouche, une larme salée. Tu restais là, sans vie, pleurant ton enfant, son souvenir, sa mémoire. Il fallait qu’un être ravive la flamme de ton cœur, ravive ta vitalité, ravive ta passion dévorante pour la vie. Seule, tu n’avais plus la force…

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
l'Appliquée Ronfleuse ♪ Fondatrice

Pseudo web : Aura· (Zoubi)
Messages : 557
Date d'inscription : 23/04/2011
Age du personnage : 31 ans
Double compte : Istalia Kaligaris & Raël Ausar
Avatar : Aishwarya Rai, by Kettricken


MessageSujet: Re: Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.   Ven 25 Mai - 0:26

Que dire ?

J'avais une certaine pointe d'appréhension en ouvrant la fiche, une crainte relative que certains détails n'aient pas été compris, ou déformés, comme c'est souvent le cas lorsque quelqu'un joue un personnage créé par autrui. J'avais peur que tu ne sois un peu passée à côté du personnage, ne connaissant pas les Chieresques et leurs coutumes comme je les connais, les ayant inventées, mais j'aurais dû savoir après Dragonvale que tu es tellement à la hauteur pour ce genre de défis, et j'aurais dû me souvenir aussi que tu n'as jamais eu la moindre difficulté à appréhender mes univers décalés.

Une interprétation parfaite d'Ambal Sajor - je ne pense pas pouvoir faire mieux moi-même. Tu as parfaitement cerné les nuances de son caractère et la profonde détresse dans laquelle elle évolue aujourd'hui. On peut presque ressentir sa douleur dans tes mots, sentir les larmes sur nos joues et ce vide béant là, dans sa poitrine, d'où l'on a arraché son enfant. Je ne sais pas comment tu as fait - mais c'est le personnage parfait pour toi, ou plutôt, tu es la joueuse parfaite pour le faire vivre et sortir du papier. On sent que tu t'es donné du mal pour cette fiche et je suis bien satisfaite de n'avoir pas cédé, tu es née pour incarner mes PV semble-t-il ^^ Je n'ai absolument rien à redire, tout est parfait jusque dans les moindres détails, et je suis vraiment soulagée qu'Ambal soit incarnée par quelqu'un qui a su comprendre aussi exactement la complexité de ce personnage dans ses multiples facettes.

C'est donc avec un immense plaisir que je te valide en attendant que le forum rouvre ses portes.
Fais comme chez toi, et bienvenue officiellement parmi nous ! Si tu as envie de RP pour t'occuper en attendant que nous rouvrions nos portes, fais-toi plaisir, après tout le forum est là pour ça.

(PS : Je suis presque certaine que c'est de moi, ça : " Pourquoi se tourner vers demain, quand hier me retient toute entière... ? ", mais je n'arrive pas à le re-situer ! xD Un vestige de Jodhaa, Pénélope... ? Ou bien a-t-on eu la même idée de citation ? :20: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://7wonders.forumactif.fr
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 25
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.   Ven 25 Mai - 0:41

Ah c'est bien, je ne savais pas si tu allais reconnaitre. Un vestige de Penny, je trouvais que la citation allait parfaitement à Ambal et c'était un clin d'oeil.

Mon dieu, que dire en réponse ? :20: Ce que tu me dis me touche énormément, j'ai la petite larme à l'oeil là. Je ne pensais pas l'avoir aussi bien cernée x) A vrai dire, je pensais être passée totalement à côté. Ça doit être le feeling, ou on peut être tout simplement sur la même longueur d'onde ? ^^ J'aime tes personnages, et tes univers <3 J'adhère totalement :37: Je ne sais que dire, je ferais honneur à ton personnage ! C'est le ''tu'' qui t'a séduite, ou la signa de Scarlett Jo' qui va pas du tout avec le personnage x) Faut que je change ^^'

Je t'aime Zoubi Merci beaucoup en tout cas, j’essaierai d'en être digne

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.   Mar 29 Mai - 3:46

    Comme on se retrouve ! On risque d'avoir des choses à faire ensemble =P
    Bienvenue ici ^_^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 25
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.   Mar 29 Mai - 11:46

Merci Safir :37: J'ai hâte qu'on fasse des choses ensembles

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.   Jeu 31 Mai - 23:09

Ahah, bienvenue Ambal !
Je suis très heureux que tu sois tu sais !
Même si le forum n'est pas encore rouvert, ça fait plaisir de voir que tu seras là avec nous pour le plus de temps possible !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Plaque tournante du trafic de sèche-cheveux ♪ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Chasseresse
Messages : 1567
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 25
Age du personnage : 25 ans
Double compte : Sila'ë Achal
Avatar : Freida Pinto


MessageSujet: Re: Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.   Ven 1 Juin - 13:06

Merci à toi, contente d'être ici aussi et d'avoir un superbe personnage :38:

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Une étoile qui a cessé de briller. Une fleur fanée. Un soleil qui ne se lève jamais. Un gout amer dans la bouche. Une douce mélancolie. « Les mots, de cristal forgés, dans sa gorge de glace se sont figés…» Son coeur est mort. Son âme perdue. Ses mains maculées de sang. Ambal, la mère brisée.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ambal Sajor ❦ Une étoile qui a cessé de scintiller.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders ::  :: En vadrouille dans Oblivion-