ÉPILOGUE
7WONDERS ferme ses portes.Plus d'informations ici.

Partagez | 
 

 Elin Serena Jansson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 18:36


“ Elin Serena Jansson ”

Personne ne peut savoir à l'avance, quel jour sera le plus important de sa vie...


“introduction”
Je m'appelle Elin Serena Jansson, mais on m'appelle plutôt Lili. J'ai 33 ans. Je suis né(e) le 14 Novembre 1982 à Uppsala en Suède. Avant d'arriver ici, j'étais Lieutenant de Police, spécialisée en psychocriminologie, sur le point de me faire virer.... Et, je fais parti du groupe des aventuriers. Oblivion, pour moi, c'est un monde à explorer, un lieu vierge ou personne ne me connaît, ou je vais pouvoir me mesurer à la nature. C'est une forme de deuxième chance en somme. Peut être l'occasion de démarrer ma vie au lieu de simplement la regarder passer? L'occasion de m'intéresser à moi, mes émotions, mes sentiments au lieu de traquer tout ça chez les autres.
.


¤¤¤



J'avais 8 ans, je m'en souviens comme si c'était hier. J'étais dans le salon de notre petit appartement quand ma mère c'était mise à hurler. Elle venait d'ouvrir la porte, on avait sonné. J'avais entendu des voix en sourdine, mais je ne m'en étais pas mêlée. On m'avait bien dit que je ne devais pas intervenir dans les conversations d'adultes. Ce cri terrible avait créé une onde de choc dans ma petite vie tranquille, il annonçait la fin d'une ère, la fin du bonheur...
Je tremblais d'effroi mais je me levais, ma poupée préférée dans les bras et me précipitais vers la porte qui me semblait si loin. J'aperçus ma mère effondrée sur le sol, une main sur la bouche, comme si elle essayait de retenir un nouveau hurlement.
Je l'appelais de ma petite voix d'enfant mais elle ne tourna même pas la tête... Son corps était là, mais pas elle, c'était clair quand on croisait son regard.
Les larmes se mirent à couler sur mon visage, alors que je ne savais même pas ce qu'on venait de lui apprendre. Il y avait deux policiers à l'air sinistre et je sus à ce moment que je n'oublierais jamais leurs visages...



Opiniâtre - Futée - Débrouillarde – Fine Analyste - Observatrice - Provocatrice - Caustique – Agressive
→ Si j'étais un animal : Sphinx tête de mort, parce que je suis généralement un messager de mauvais augure. Quand je frappais chez quelqu'un c'était très rarement pour lui annoncer une bonne nouvelle...
→ Si j'étais une plante : Strelitzia ou oiseau de paradis, pour la finesse de cette plante qui semble fragile et a pourtant de grande capacité de résistance.  
→ Si j'étais une merveille : les jardins suspendus
→ Si j'étais une couleur : le vert de jade, tout simplement parce que c'est ma pierre préférée, j'ai un médaillon autour du cou que je ne quitte jamais, il appartenait à ma sœur défunte, Maija.


→ Musée du Louvre: J'avais 9ans quand on s’installa en France. Mes parents avaient besoin de se reconstruire. Ils voulaient changer d'horizon et je suivis forcément dans les bagages. Le pays de Voltaire me parut peu accueillant de prime abord et puis un jour mes parents m'accompagnèrent au Louvre et ce fut comme une révélation. Ce lieu m'apaisait, c'était magique. Depuis c'est un lieu que j'ai toujours aimé fréquenté, peut être que c'est pour ça que ce lieu chargé d'histoire m'a offert une seconde vie?
→ Premier Amour: j'ai découvert les émois amoureux sur le tard, sans doute à cause de ce qui est arrivé à Maija. Les émotions, les sentiments, ça me faisait peur, c'est sans doute encore le cas même si je ne l'avouerais jamais.
J'avais 21ans, j'étais sur les bancs de la Fac de psycho, il était laborantin, beau comme le soleil, il m'avait ébloui, jusqu'à ce que je découvre sa face sombre, cet homme avait une double vie, je n'étais qu'un loisir. Je pris un plaisir infini à bousiller sa vie. A postuler comme baby sitter auprès de sa chère et tendre épouse afin qu'il me découvre chez lui en rentrant du travail. J'avais tout avoué à sa chère et tendre en me moquant éperdument du mal que je lui faisais, j'étais bien trop concentrée sur la décomposition des traits de celui que j'avais cru aimer, à qui je m'étais donnée. J'avais patienté, nourrissant ma vengeance jusqu'à cet instant et quand je quittais cette maison un large sourire ornait mes traits.


“ que cesse la mascarade ”

parce qu'on sait que tu es un lutin maléfique


Allez, avoue tout ! Dans la vraie vie, tu es qui ? Claï. Tu as un prénom j'imagine ? Oui, j'ai.. Et quel âge tu as ? 32ans et toutes mes dents. 7 Wonders, tu l'as connu comment ? par Sven. Et tu en penses quoi ? Je m'inscris ça veut tout dire.. Quel est ton dernier mot, petit scarabée ? Recommencer à zéro ? Personne n’a cette chance. .


Dernière édition par Elin Jansson le Ven 10 Juil - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 18:39




“ histoire ”

«La vie est très intéressante. Certaines de tes plus grandes douleurs deviennent tes plus grandes forces»


J'avais eu une chouette enfance, quand j'y repensais...
Des parents aimants, une grande sœur que j'adorais... Elle était beaucoup plus âgée que moi et je l'admirais. C'était une violoniste hors pair et j'adorais qu'elle me joue des morceaux dans ma chambre, juste pour moi, pour m'aider à m'endormir.
Ces morceaux, cette douceur, ça me manquait encore, cruellement...

Elle était partie, bien trop tôt... On l'avait su de la pire des manières. Quoique ! Est ce qu'il existe vraiment de jolies manières d'apprendre ce genre d'horreur ?
C'était les flics, ils avaient sonné, ma mère avait poussé ce cri monstrueux. Ce hurlement primal que seule une mère ayant perdu son petit peut produire.
Ma sœur avait choisi son heure, choisi sa mort... Elle avait passé une corde autour de son cou gracile et avait laissé la gravité faire le reste.

Évidemment personne ne me l'avait dit en ces termes. Mais, je n'étais pas idiote, j'avais écouté les conversations, vu mes parents s'effondrer, ma mère surtout... C'était tellement incroyable, ce cri qu'elle avait poussé je l'entendais encore dans mes cauchemars.

Quelques mois plus tard mon père avait accepté un poste d'enseignant en Suédois dans une université française. Nous quittions notre pays, nos racines pour le pays de Voltaire. Mon père m'en vantait les mérites, ma mère elle n'arrivait même plus à feindre.
Ce fut un déracinement complet, au début je ramais. Je me raccrochais seulement au médaillon de ma sœur que je portais en permanence, j'essayais d'aller de l'avant et puis j'étais une enfant, la vie reprenait le dessus.

Je retrouvais peu à peu le goût des plaisirs simples, le plaisir du vent dans mes cheveux quand la balançoire s'affolait poussée par les bras de mon père.
J'aimais la musique mais elle était bannie à la maison, ma mère ne pouvait plus entendre un morceau de classique s'en s’effondrer, alors mon père me tourna vers d'autres formes d'art.
Je pris des cours de dessin, de sculpture... Et un jour, la révélation, il m’entraîna au Louvre.

Barbant pour une gamine, me direz vous ? Pas pour moi en tout cas... Ce lieu me faisait vibrer, je m'y épanouissais comme une fleur trop longtemps privée de soleil et d'eau.
C'était comme un baume sur la blessure ouverte qu'avait créé la mort de ma sœur. Mon père me prit un abonnement et m'y emmena souvent, très souvent. C'est un lieu que j'affectionne encore aujourd'hui.

Je grandis protégée par mon père et protégeant ma mère. J'étais une élève plutôt douée, sans histoire, sans beaucoup d'amis, je tenais les gens à distance. J'avais entendu ma mère expliquer, que c'était un homme, un jeune homme qui avait fait ça à ma sœur. Elle l'aimait et il l'avait tuée... Comme ça sans raison... Enfin bon pas vraiment peut être si je me montrais juste, il avait rompu et elle avait fait ce geste cruel... Sven Inarsson !

Mais je n'avais pas envie de me montrer juste ou magnanime. Détester ce type et le considérer responsable c'était mieux ! Plus facile, aussi peut être... Parfois la voie de la facilité n'est pas une mauvaise chose après tout.
J'eus mon bac sans trop de vague, et sans trop travailler non plus, je préférais lire, et dessiner... J'avais bien envie de faire de la musique, j'en écrivais même, mais toucher à un instrument me semblait être une trahison à sa mémoire et je m'en gardais bien, elle était sacrée à mes yeux.

Après ce fut la fac de psycho, et ma rencontre avec Antoine, le premier homme qui me donna envie de baisser ma garde, le premier qui fit battre mon cœur plus vite. Vous savez, cette sensation des papillons qui envahissent votre ventre, ces battements manqués, cette envie d'être belle et désirable...
Une belle histoire, des dîners, des cinés, des nuits interminablement délicieuses et sensuelles et puis la chute, cruelle.

Il me mentait, me manipulait, j'étais un jouet, son jouet... Cet enflure menait une tranquille double vie, à moins qu'elle ne soit triple ? Je n'étais pas faible, je refusais de me laisser abattre, de songer ne serait ce qu'une seconde à reproduire le geste de ma sœur. J'étais forte, j'étais trop valeureuse pour être traitée ainsi et il allait l'apprendre.
J'avais alors commencé à le traquer, le suivre, et j'avais appris qu'en plus de sa femme il avait aussi deux merveilleux bambins.

Tout s'accéléra quand sa délicieuse épouse déposa une annonce à la fac, elle cherchait quelqu'un pour des heures de baby sitting. Elle déposait son annonce en fac de psycho, pensant sans doute y trouver de gentilles gamines bourrées d'empathie. Je n'étais pas bourrée d'empathie, j'étais là pour comprendre plutôt, découvrir comment les rouages de l'esprit pouvait conduire à la folie.

Je postulais, avec mon plus beau sourire de façade et mon regard si doux. Une suédoise d'origine qui pourrait ouvrir les bambins sur le monde et blablabla...
Je me foutais des gamins mais il ne fallait pas que ça se voit. Cela fonctionna parce que trois jours plus tard elle m'appela. C'était le grand jour. Je m'habillais d'une jolie petite robe noire. Pas le moins du monde provocante, mais tout de même sexy, me maquillait avec soins et relevait mes cheveux d'un chignon que ce cher Antoine affectionnait défaire.

Je débarquais à l'heure prévue et madame Antoine m'expliqua qu'elle attendait son mari et qu'ils se rendraient à un dîner. Elle me montra le repas des enfants et tout un tas de choses, je faisais mine de l'écouter attentivement.
En fait j'étais concentrée sur la porte d'entrée et quand elle s'ouvrit je m'effaçais afin qu'il ne me voit pas tout de suite. Je le laissais embrasser ces chères têtes blondes, puis sa femme, dont il caressait amoureusement le dos. Avec ces mêmes mains qui quelques temps plus tôt me déshabillaient...

Finalement je toussotais, et madame Antoine se tourna vers moi avec un sourire pour me présenter à son mari. Alors je pris la parole tout en m'approchant doucement les yeux plantés dans ceux du jeune homme.

« Inutile de me présenter, n'est ce pas Antoine ? Tu connais suffisamment mon corps pour ne pas avoir oublié mon prénom j'espère ? »

Je compris dans la seconde l'expression, « se liquéfier ». Il perdit toute couleur, toute substance et n'osa même pas regarder sa femme. Il était comme foudroyé et cette expression me fit du bien. Pour être certaine qu'il ne s'en sorte pas par un tour de passe passe ou un mensonge j'ajoutais des dates, des lieux, du concret, de la réalité à cette idylle. En parlant même du tatouage tribal en bas de son dos. Je ne regardais pas cette femme dont je venais de ravir le bonheur. Elle avait après tout le droit de savoir et même si c'était douloureux il valait mieux ça que le mensonge et la tromperie. Je quittais cette maison et décidais de ne plus accorder ma confiance.

Saine décision ? Pas vraiment c'est depuis un sacré handicap dans mes relations aux autres. En même temps mes études et mon métier ne me portèrent pas vraiment vers ce que l'humanité à de plus jolis.
Je devins Criminologue suivant un long cursus avec une partie de l'enseignement au Québec et j'intégrais ensuite la police. J'étais dévouée corps et âme à mon métier. Un lieutenant de police judiciaire traquant les crimes de sang. Les meurtriers en série ou meurtriers de masses. Il y en avait bien moins qu'au USA, et surtout l'état était très doué pour que ces affaires soient passées sous silence.

J'avais du boulot par dessus la tête et je m'enfonçais dans les noirceurs de l'âme humaine. Le pire c'était que j'aimais ça, j'adorais la traque, le sang, l'adrénaline, la peur.
J'aimais tellement ça que je me mettais en danger, intervenant seule, sans attendre les renforts, seulement armée de mon Sig Sauer, et de mon chargeur de rechange.

Cette arme ne me quittait que sous la douche, tout comme ma carte tricolore. J'étais fière de mon boulot, fière de traquer les criminels, même si je ne respectais pas toujours les règles pour les atteindre. Peu m'importait les moyens pourvus que je parvienne à mes fins.
Je bouclais des affaires mais malgré tout ma hiérarchie m'avait dans le collimateur, j'étais efficace, mais j'étais aussi dangereuse, un véritable électron libre, qui n'hésitait pas à menacer des suspects, à leur filer une frousse terrible pour obtenir du concret.

J'avais été prévenue, soit je me calmais, soit c'était la mise à pied...
Ce job c'était ma vie... Je n'avais que ça ! Triste constat à mon âge et pourtant véridique. La traque de ces pourritures c'était mon adrénaline, ce qui me faisait me lever le matin. J'avais soif de ce monde et ils ne pouvaient pas me l'enlever.
Le divisionnaire avait parlé de me mettre dans un bureau, que je donne mon avis de criminologue... Il voulait m'extraire du terrain ? Qu'il crève la gueule ouverte, jamais !

Toutes ces pensées et cette rage en tête j'avais automatiquement pris le chemin du musée cher à mon cœur. Le Louvre ce lieu qui apaisait mes souffrances...
Ce fut ce jour là, le premier jour du reste de ma vie... Une vie nouvelle, qui bascula en un souffle... En Oblivion !








“ test RP”

citation


Test RP / Dans l'intrigue !


Dernière édition par Elin Jansson le Ven 10 Juil - 9:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Maîtresse Pipeuse

Pseudo web : Reyna / Shaoren
Profession : Botaniste
Messages : 183
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 24
Age du personnage : 24 ans
Double compte : //
Avatar : Tatiana Maslany


MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 18:50

Bienvenuuuue ! Hâte d'en savoir plus sur ton perso !! Et courage hehehe (Sven réussi bien son coup 8) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Pseudo web : coffee&cookies
Profession : apprentie Passeuse d'âmes
Messages : 59
Date d'inscription : 05/07/2015
Age du personnage : 32 ans
Double compte : /
Avatar : Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 18:53

bienvenue officiellement ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines ♪ Fondatrice

Pseudo web : Aura· (Zoubi)
Messages : 473
Date d'inscription : 23/03/2015
Double compte : Sorajaï Chemsa
Avatar : Jessica Chastain - by Love


MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 19:59

Mais d’où sort-il tous ces joueurs fear

Bienvenue sur 7W !
Ton personnage me semble fort prometteur, métier original, anecdotes intéressantes, j'ai hâte d'en savoir plus ! bro
Je suis à ta disposition si tu as la moindre question, n'hésite pas en cas de besoin ! ♥️

Bon courage pour la fiche, j'espère que tu vas te plaire parmi nous

(... Avoue. Tu es là juste pour l'amulette, hein, c'est ça ? :GEU:)

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 7
Inventaire:
Titres:


Pseudo web : D.C.
Profession : Navigateur
Messages : 280
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 35
Age du personnage : 43 ans
Double compte : /
Avatar : Gerard Butler


MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 20:12

Je les paie, certains depuis presque 13 ans.

Bienvenue compatriote suédoise ! En effet tu viens pour l'amulette de Chiere améliorant la fécondité que j'ai gagné, avoue. Et non pour une autre raison comme atteindre à mon intégrité physique !

Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines ♪ Fondatrice

Pseudo web : Aura· (Zoubi)
Messages : 473
Date d'inscription : 23/03/2015
Double compte : Sorajaï Chemsa
Avatar : Jessica Chastain - by Love


MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 20:18

Ca commence à faire un tout p'tit peu trop d'gens intéressés par mon suédois sad
Je vais engager Jax comme tueur en série bro

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 20:21

De Suède et aventurière et policière mode thrilleur nordique, j'adopte! *__* Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 20:28

Merci à tous pour l'accueil !!

Istalia--> si ton suédois m’intéresse c'est uniquement pour le torturer jusqu’à ce qu'il souhaite mourir et le réclame de toutes ses forces^^rip

Sven--> une amulette pour la fécondité vraiment?
Tu te plantes dans les dates ça fait plutôt 17ans XD

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 21:26

Oh mon dieu, encore une recrue de Svenou la Flibuste
Bienvenue à toi et bonne rédaction ! Hâte de te voir en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 21:43

Merci bien !!

Histoire Check !!

Reste le Test RP !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Division locale de la SPA

Pseudo web : Seven le BG ♥
Profession : Ancienne étudiante en biologie
Messages : 307
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 19
Age du personnage : 19 ans
Double compte : //
Avatar : Chloe Moretz


MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 22:37

Haaaaaan une copieuse de prénom
Bienvenue double de moi, bon courage pour ta fichette
Et très très bon choix d'avatar !

_________________
Prix en bataille ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://littlebirds.forumactif.org
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
l'Accro des Urnes

Pseudo web : Sammix
Profession : Ethnologue
Messages : 2165
Date d'inscription : 25/02/2015
Age du personnage : 28 ans
Double compte : Tessa
Avatar : Teresa Palmer


MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Jeu 9 Juil - 23:23

Bienvenue toi :D
Une suédoise, c'est magnifique ;)

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Ven 10 Juil - 8:55

Je n'avais pas vu pour le prénom, vous préférez que j'en change?

Merci pour l'accueil !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
{ Administratrice

Pseudo web : Love
Profession : Gardienne des Traditions
Messages : 439
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 26
Age du personnage : 26 ans
Double compte : Ambal Sajor
Avatar : Keira Knightley


MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Ven 10 Juil - 17:11

Bienvenue ♥
Bon courage pour ta fiche :)

_________________

- Une poésie muette -
« Danser, c’est comme parler en silence. C’est dire plein de choses sans dire un mot.»

Un souffle d'espoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Ven 10 Juil - 17:49

Fiche terminée déjà^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons :
Inventaire:
Titres:
Team Rouquines ♪ Fondatrice

Pseudo web : Aura· (Zoubi)
Messages : 473
Date d'inscription : 23/03/2015
Double compte : Sorajaï Chemsa
Avatar : Jessica Chastain - by Love


MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   Ven 10 Juil - 23:19


 
 

 
 
“ AVENTURIERE ”

 
bienvenue, fille de Chiere

 

Félicitations, tu es validée !   bro
L'équipe de 7W est terrifiée de te compter parmi les enfants de la Mère, psychopathe obsessionnelle, et nous espérons que tu vas te plaire parmi nous.  slip

N’abîme pas trop mon Suédois ♥️

Bon jeu à toi, n'hésite pas à me faire signe si tu as besoin de quoi que ce soit  :aloha:
 

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elin Serena Jansson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elin Serena Jansson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders ::  :: Cimetières des Perdus-