ÉPILOGUE
7WONDERS ferme ses portes.Plus d'informations ici.

Partagez | 
 

 EXPLAIN • rosemary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: EXPLAIN • rosemary   Dim 26 Avr - 20:34


Le regard glacial, l’allure sombre, Nemesis avait peut-être tout du méchant. A l’exception du tempérament. La plupart des gens s’attendaient à une entité foncièrement maléfique qui ponctuaient l’énonciation de ses projets fous d’un rire maléfique, ce n’était pas son cas. Comme beaucoup de vilains, Nemesis faisait ça pour une raison - il se protégeait du monde, d’une part, mais surtout, il n’avait pas d’ambition particulière.
Dominer le monde ne l’intéressait pas -il suffisait de voir comment s’était passé son unique année en tant que délégué de classe pour supposer de ses compétences de leader- et en définitif, faire du mal aux gens n’avait rien de jouissif.
Oh, ça le soulageait parfois, il ne s’en cachait pas - sans compter que sa perpétuelle nonchalance le couvrait du moindre choc émotionnel ; mais, mis-à-part ça, il n’était pas si maléfique que ça. Par ailleurs, il possédait un sens de l’humour assez élevé, dont cette surprenante faculté à tout prendre au second degré.

Nemesis était loin du dalek qu’il espérait être. Dans un cruel manque de stupidité, il avait fini par se rendre compte qu’il était un humain et pas un alien exempte d’émotions - c’est donc sur un autre terrain qu’il devait se démarquer.
Attaquer Gallifrey était bien trop ringard. Exterminer toute la population, il devait l’admettre, était loin d’être dans ses compétences - les personnes locales étaient bien trop entraînées au combat pour qu’il ait une chance de le remporter.
Non, il pouvait faire mieux. Bien mieux que ça. Et s’attaquer à des canards invisibles lui semblait être une manière parfaite de tuer son ennui et de passer un cap dans sa carrière de méchant.

La vérité, à part cette ambition qui venait de naître dans sa tête à la vue de tous ces arbres qui l’encerclaient, c’est qu’il s’était perdu. Chercher un travail, un hobby, quelqu’un à frapper - il aurait fait n’importe quoi pour occuper sa journée, puisque retourner à sa vie d’antan ne semblait pas être une possibilité accessible. Il n’avait plus rien à se mettre sous la dent - en comptant tout ce qui était mangeable dans les critères de chasse et pêche - et l’odeur de brûlé lui donnait presque envie de vomir.

Ce n’est pas la vision de Rosemary qui atténua cette dernière.

« Tiens, la Torche. » Il lui adressa un regard amusé, presque méprisant - fourrant ses mains dans ses poches pour se donner un air désintéressé ; ce qui n’était, à vrai dire, pas difficile à faire.

« Tu tombes bien. Je dois te remercier. »

De loin, mis-à-part les éclairs qui s’échappaient de leurs regards et l’immense ironie que l’on pouvait déceler dans la voix de Nemesis, on aurait presque pu croire à de belles retrouvailles.
Il suffisait juste d’attendre quelques secondes de plus pour démentir cette stupide illusion.

« Je me sentais con au milieu de tous ces types l’autre jour, mais il paraît qu’on trouve toujours quelqu’un de pire que soi pour regonfler son égo. Brûler la forêt, sérieusement ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Maîtresse Pipeuse

Pseudo web : Reyna / Shaoren
Profession : Botaniste
Messages : 183
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 24
Age du personnage : 24 ans
Double compte : //
Avatar : Tatiana Maslany


MessageSujet: Re: EXPLAIN • rosemary   Lun 27 Avr - 20:49


 
 

 
EXPLAIN

Tough girl whose soul aches


Asphyxie. Panique. Angoisse. Besoin. Elle plante ses doigts à même le sol, raclant la terre avec ses ongles. Elle ne criera pas. Elle ne hurlera pas. Non. Elle ne leur fera pas ce plaisir.
Respire, respire, respire. Bordel. Y a tout plein de bruit autour d’elle, trop de bruit, trop de gens, beaucoup trop de monde. Des mots qu’elle ne comprend pas, qu’elle n’assimile, des odeurs trop nouvelles. Bon sang ce qu’elle a envie de gerber. Il faut qu’elle parte, il faut qu’elle se sauve, il faut qu’elle s’éloigne avant qu’elle n’explose et qu’elle se mette à tout détruire, à tout casser, jeter des pierres sur la première personne venue.
Je vais crever.
Je veux crever.
Non.

Elle enfonce un peu plus ses doigts dans la terre meuble, lèvres entre les incisives elle se retient de pleurer. Pathétique Rosemary. Pauvre, pauvre, pauvre petite enfant perdue. Pauvre gamine aux rêves brisés, aux espoirs anéantis. Ridicule Rosemary, tentant de jouer les grandes au milieu des fous.
Et puis merde.
D’un bond la jeune fille se relève, balaie la terre de ses genoux et se donne une grande claque mentale. Elle avait vécut bien pire. Beaucoup bien pire. Elle préférait se retrouver ici, perdu au milieu de nulle part, entouré de sauvages musclés que de revivre sa rupture avec Alexandre. Que de revivre ces 4 années avec Alexandre. Au moins ici elle ne captait pas et avec 0 barres de réseau, pas question d’envoyer un sms pitoyable pour essayer de rafistoler les liens.
Sortant de son isolement, Rosemary demande au premier venu la localisation du plus proche point d’eau pour pouvoir se débarbouiller un peu, se laver les cheveux, truc du genre quoi. Parce que c’est cool la jungle, mais bon on s’encrasse quand même super rapidement. Et rien de mieux qu’une bonne douche froide pour se remettre les idées en place non ? Peut être.

C’est la tête la première, sans même penser à enlever ses vêtements, que Rosemary termina dans l’eau. Premier bain depuis son arrivée, ça faisait un bien fou. Une seconde, puis deux, jusqu’à une minute, la jeune femme garde la tête sous l’eau. En apnée. Et tout son corps semble se libérer. C’était ça ce qui lui manquait, un bon choc thermique pour se remettre en route.
Enfin calmée, Rosemary se traîne hors de l’eau, s’allongeant sur la berge pour se laisser sécher. Il fallait absolument qu’elle trouve un moyen de s’organiser, parce que pour l’instant tout ce qu’elle possédait c’était son sac à dos, qui lui paraissait tout à coup bien petit pour ce qui l’attendait.

Une fois au sec, Rosemary se redressa, prête à retourner au campement des orphelins pour essayer de trouver quelque chose à manger, un briquet, quelque chose pour stopper la faim. Elle n’était pas prête à tenter l’aventure en cueillant au hasard des fruits sur les arbres. Sauf que voila, Rosemary et le sens de l’orientation ça faisait deux, et une heure après elle marchait encore vers l’inconnu, tout d’un coup résignée à ne plus jamais retrouver son chemin. Et retour à la case départ niveau mauvaises pensées. Et le pire dans tout ça ? Tomber sur ce gars.
Sur ce gars à l’accent pourris et incompréhensible qu’était l’accent écossais. Ce gars au sarcasme puant et dégoulinant. Fuck me. Fuck my life.

“Tiens le freak.”

Ouai. Freak. Avec ses références de merde à Star Wars. C’était pas le moment de venir la chercher. Vraiment pas. Haussant les épaules elle se rapproche de lui, avant de regarder autour d’elle : pas cool l’endroit, quoi que bien glauque. Comme lui. Qui se ressemble s’assemble non ?

“Au pire ta gueule ? C’est pas forêt c’est une jungle et j’ai pas tout brulés. Seulement ce qui entourait le temple. Et ouais tu devrais dire merci, sinon on était bien parti pour se faire trucider. Et c’est pas comme dans tes jeux de gamin ici à ce que j’ai compris : un coup de lance dans le bide ? Game over.”

Coup de pied  sur le sol, elle shoot dans un cailloux qui s’enfonce dans la marre. Plouf presque trop bruyant au milieu du silence.

“Alors ouai. Au pire ta gueule.”
 


Dernière édition par Rosemary Grass le Mar 5 Mai - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EXPLAIN • rosemary   Mar 28 Avr - 19:53


C'était le moment, Nemesis. Le moment de dominer tes peurs et d’avancer dans ta vie. Le moment d’ignorer ton destin et de choisir ta fin. Le moment de montrer ce que tu valais et d’effacer les sentiments contenus en ton sein.
C’était le moment de montrer cette part que tu avais toujours voulu devenir, d’écarter la moindre gentillesse au profit de cette méchanceté gratuite. Le moment de ne pas flancher, de troquer les sourires et l’humour contre les regards sombres et toute la noirceur désirée.
C’est toujours là que ton humanité te revient, c’est toujours dans ces instants que ta raison t’empêcher d’aller plus loin. T’aimerais tellement être différent Nemesis. Capable de prendre ta revanche contre ce monde que tu ne désirais plus.

Il y a bien une raison pour laquelle t’as pas saisi ta chance et choisi de t’enfoncer. Il y a bien une raison qui t’a sorti de ta normalité pour te donner cette conscience du mal qui t’entourait. T’es pas un freak Nemesis, ce serait faux de le dire, juste quelqu’un qui fait tout pour échapper à cette réalité.
Tu préfères ces univers inventé au monde où tu respires, marcher seul dans la forêt plutôt que connaître cette jungle infestée de nature. Tu supportes pas plus le progrès que l’immobilité, comme une mauvaise foi permanente - peut-être que ton problème réside juste dans la présence des autres.

C’est ce que t’as fini par penser. Pas fait pour ce monde, pour ce qu’il contient - pas fait pour les autres, pour tout échanger. T’es fait pour vivre et pour rabaisser, fait pour juger et détester. L’élément noir de ce tableau si blanc, la potatoe dans les frites McDo - le contraste avec toutes ces personnes aux désirs et au coeur de héros.
T’as jamais revendiqué le moindre désir d’aimer ou d’aider - juste celui de parvenir à détester.

Y’a pas d’autre moyen, pas vrai ? Pas d’autre moyen pour soulager cette conscience qui te hante. Pas d’autre solution pour parvenir à fermer les yeux dans l’obscurité. C’est ce que tu dois faire Nemesis, écarter ta conscience jusqu’à ne plus la sentir exister. Faire disparaître toute trace de ton humanité. Pas de sentiments ou d’écarts, pas de sourire ou de vanne. Juste de la souffrance pour faire autre chose que simplement regarder.

« Non, c’est pas un jeu ici, c’est la réalité. Jungle ou forêt, qu’est-ce qu’on s’en fout ? T’as sauvé personne. Tu débarques ici et tu brûles leur monde, tu crois que les gens d’ici vont l’oublier ? »

Il est cruel, Nem - regard sombre et le sarcasme d’une voix brisée. Il ne veut pas d’empathie ou de rire, juste traîner les gens au fond du gouffre duquel il ne parvient pas à s’extirper. Tire le monde au désespoir, peut-être que ça t’aidera à en échapper.

« Oui, je vais fermer ma gueule. Pas de problème. Quand ils se ramèneront ici pour t’emmener et te faire payer, je regarderai en silence. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Maîtresse Pipeuse

Pseudo web : Reyna / Shaoren
Profession : Botaniste
Messages : 183
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 24
Age du personnage : 24 ans
Double compte : //
Avatar : Tatiana Maslany


MessageSujet: Re: EXPLAIN • rosemary   Mar 5 Mai - 18:52

]
 
 

 
EXPLAIN

Tough girl whose soul aches


Il parle, dégueulasse, dégoulinant, et chaque parole lui donne la nausée. Il énonce des faits déformés, sa vision, la sienne et unique, pas celle de Rosemary. Juste la vision d’un pauvre mec paumé, vision qui au final se rapproche dangereusement de la sienne. Rosemary le regarde, le détaille, lui et ses cernes trop foncées, sa peau trop blanche qui souffrira inévitablement du soleil, ses vêtement de mec banal, identique à tant d’autre jeunes homme dans son genre. Il va se faire bouffer, bouffer tout cru. Par elle. Si il continue à la provoquer comme ça. Sinon quelqu’un d’autre s’en chargera. Si il y a une chose que Rosemary a compris ici, c’est que les gens comme Nemesis, comme elle, ne font pas long feu en Oblivion.

“Jungle et forêt. C’est pas la même chose. Du tout. Pas les mêmes règles. T’as entendu parler de la loi de la Jungle ? Non ? Cette expression parle d’elle même je pense. Donc non on s’en fout pas.”

Elle avance, un pas, puis deux. Il la domine, plus grand qu’elle, mais bien trop mou, aucune garde, aucune défense. Pathétique. Il suffirait d’un coup, deux peut être pour le mettre au sol et l’écraser sous ses pieds. Il hurlerait, sentant ses os craquer ses la semelle compensée. Mais Rosemary se retient, Rosemary se contient. Pas tout de suite, pas maintenant. Pas encore. Elle inspire un coup pour essayer de se calmer.
Mais Nemesis renchérit. Nouvelle prise de parole, nouvelle provocation. Alors Rose frappe, sans réflechir plus longtemps elle lui fauche les jambes et le fait tomber au sol, genoux sur sa poitrine, bras sur sa gorge.

“Sweetie. Qu’est-ce qui te fait croire qu’ils vont venir me chercher ? Et me faire payer quoi ? Et tu compte regarder ? En silence ? Oh mon pauvre, pauvre, pauvre petit. Tellement ridicule.”

Rosemary se redresse, enlève la poussière de ses jambes, de son short, avant de donner un léger coup de pied dans le dos de Nemesis. Est-ce qu’il va riposter ? Va-t-il se relever pour tenter de l’attaquer ? Qu’il vienne, elle est prête, elle ne lui fera pas de cadeau. C’est une bonne occasion, une excuse pour frapper, pour faire couler le sang et laver la rage avec, diminuer juste un peu tous ces sentiments qui l’envahissent, cette peur, cette colère, cette haine, et cette faim. Qui vient. Petit à petit. Et qui gratte son esprit. Vas y Nemesis, donne lui une raison d’écraser ta tête dans la boue, de marteler ton nez avec son talon. Donne lui juste une raison pour laissez le côté inhumain s’exprimer. Elle en a tellement besoin.

“Désolé freak. Chui juste pas dans un bon jour. Pas dans un bon moment. C’est tombé sur toi. Désolé vraiment, rien de personnel.”
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EXPLAIN • rosemary   Jeu 7 Mai - 1:00


Tu crois pouvoir t’en sortir, Nemesis ?
Tu penses pouvoir mener cette vie sans sentiments de laquelle tu rêves, effacer les moindres faiblesses pour être craint de ces gens que tu détestes. Tu crois pouvoir endosser le pire rôle, t’afficher pour le pire d’une manière si parfaite.
Tu crois, Nemesis ? Tu crois que tu peux jouer à ce jeu-là avec ces personnes qui ont sans doute connu bien pire, te frotter à cette nouvelle réalité comme si tu la connaissais déjà. C’est ce que tu espères pouvoir faire, c’est ce que ton corps sans personnalité tente de faire sans même avoir goûté à la normalité.

Tu parles de tout ça comme d’une évidence, tu évoques le pire comme si tu avais déjà essayé tout le meilleur.
T’es juste un gosse Nemesis, le résultat d’un abandon qui tente de se trouver dans ce qu’il croit être sa destinée.

Mais qu’est-ce qu’elle est, elle ? Avec cette colère et ces jugements qu’elle se permet de donner. Qu’est-ce qu’elle est, avec cette impulsivité et ses peurs refoulés.
T’as juste l’impression d’être tombé sur un autre habitant que t’as réussi à énerver, juste l’impression d’être en tension avec ce monde que tu n’arrives pas à cerner. T’as jamais aimé la nature, la forêt ou la jungle, t’as jamais aimé ces lois que certains jugeaient comme légitimes. T’as jamais aimé ces coups, cette violence, cette réalité brutale que ton emprisonnante humanité n’avait cesse de te rappeler.
Le cerveau bourré de toutes ces fictions inexistantes, le corps écrasé par une force que tu n’aurais jamais soupçonné.

« Wow. Glorieux. »

T’es incapable de bouger jusqu’à ce qu’elle se relève, la douleur tiraillant ce corps affaibli. Elle le sait comme toi que tu te ferais écraser, elle est certaine des capacités qu’elle a prit plaisir à s’étaler. Tu l’as jamais caché Nemesis. Tes atouts résident juste ailleurs, ta force se situe pas dans ces bras frêles ou même dans ta solidité. T’es juste atrocement coupant, t’as juste les mots qu’il faut pour blesser sans avoir à salir tes membres fragiles.

« Vas-y, frappe si tu veux. C’est la seule chose que tu sauras jamais me faire. »

C’est l’unique façon de le blesse, Rosemary. Serrer les dents comme les poings pour écraser cette frustration que transmet ses sourires ironiques. Les gens ont toujours réagit comme sa, tu sais, les coups d’une colère que ses mots crééent.

« Allez, prouve-moi que t’es juste trop conne pour faire autre chose que cogner. »

Qu’est-ce qui saurait être moins efficace, Rosemary, que quelques coups sur son corps déjà bien abîmé.
Il se relève même pas, prêt à encaisser - un peu de douleur vaudra bien la satisfaction que ta colère saura lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Maîtresse Pipeuse

Pseudo web : Reyna / Shaoren
Profession : Botaniste
Messages : 183
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 24
Age du personnage : 24 ans
Double compte : //
Avatar : Tatiana Maslany


MessageSujet: Re: EXPLAIN • rosemary   Dim 28 Juin - 14:51


 
 

 
EXPLAIN

Tough girl whose soul aches


Il lui demande de frapper. De montrer qu’elle ne sait qu’être que ça : une brute sans cervelle, qui préfère user de ses poings et de ses pieds plutôt que de sa tête. Non, rectification : de ce qu’il y a à l’intérieur de sa tête. Parce que c’est pas compliqué de foutre un coup de boule à quelqu’un.
Soudain sa colère retombe, presque aussi vite qu’elle était venue. Léger soupire, elle donne un léger coup de pied au jeune homme, droit dans les côtes, mais rien de bien méchant.

“T’es ridicule. Et lâche. t’as de la chance que je tabasse pas les mauviettes dans ton genre. Ca me donne l’impression de gacher mon énergie.”

Et elle en a plus vraiment à revendre de l’énergie, Rosemary. Plus vraiment du tout. Alors elle se laisse tomber à ses côtés. Cigarette sortie du paquet, elle vérifie le niveau. Encore un peu, plus de la moitié. Mais il faudrait qu’elle pense à se rationner, parce qu’on trouvait sûrement pas des Malboro dans cette foutue jungle.
Sauf qu’elle avait pas de feu.

“Shit.”

Vraiment pas le bon jour pour Rosemary. décidément.

“Eh gamin t’as pas du feu ? Un briquet ? Une allumette ?”

Parce que  sinon elle allait recommencer à vouloir le taper. Passer ses nerfs pour combler le manque laissé par la nicotine et la cocaïne. C’était tellement plus simple. Le bruit des os brisés ne l’avait jamais vraiment attiré, mais dans ce genre de cas, il résonnerait sûrement comme une douce musique apaisante à ses oreilles. Karma de merde.
Qu’est-ce qu’elle donnerait pour se retrouver à Londres à nouveau, dans un club pourris à faire tourner un joint sur un fond sonore des Clash. London Calling, ouai, exactement. Elle avait besoin de Londres même si Londres n’avait sûrement pas besoin d’elle.

“T’es de Glasgow ? Ecossais non ? Vu ton accent dégueulasse…”
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EXPLAIN • rosemary   Dim 28 Juin - 19:35


Ridicule. Lâche.
Et Nemesis la trouve terriblement pertinente. Il peut être intelligent, sans doute utile, compétent, mais il ne sera jamais courageux. Il ne se verra jamais pétrit d’éloges alors qu’il a choisi la solution de facilité.
Il ne se verra jamais admiré de tous alors qu’il fuit devant les petites problèmes pour s’en remettre à ses peurs les plus primaires. Il est ridicule, sans doute jusque dans son apparence - ridicule dans son existence enfantine.

Ce sera pas juste un gâchis d’énergie, mais aussi de temps, parce que ce ne seront jamais des coups après lesquels rien ne finira par changer. Il n’attend rien de bien venant d’elle ou de qui que ce soit, sans doute pas plus qu’un peu de gentillesse quit n’aura jamais de suite. C’est pas quelqu’un de compatissant Nemesis, infiniment égoïste, tant enfermé dans ses croyances qu’il n’imagine pas quiconque capable de les éluder.

Il est pas prêt d’oublier ça, ces coups, ces menaces. Pas prêt d’oublier cette arrogance au point qu’elle ne doute même pas de pouvoir se débarrasser de lui. Il a sa fierté, Nemesis - cette façon de voir le monde qui la présente comme un obstacle à franchir.

Pourtant c’et presque le doute qui flotte, l’envie de laisser tomber cette tension au profit de quelques instants de détente.
C’est insultant, agaçant, ça lui brûle la gorge de ce sarcasme qu’il lui adresse depuis le début - et c’est la fierté qu’il met de côté lorsqu’il sort son briquet pour lui tendre.

« Édimbourg, et je parie sur une britannique, c’est souvent eux qui relèvent l’accent. Et c’et Nemesis. Pas gamin. »

Il sort son téléphone, pianote durant quelques instants dessus avec une lueur d’espoir. Pas de réseau, il fallait s’y attendre - il est juste incapable de savoir s’il garde l’objet parce qu’il y croit encore ou pour se rappeler que le vrai monde n’est pas un rêve.
Il le sait Nemesis, qu’il finira par douter. Il sait que le flou transformera l’évidence cette réalité en un lointain souvenir - une légende peut-être, dans son esprit si certain.

« C’est quand même con de se disputer. J’ai croisé que toi de l’autre monde, on devrait peut-être s’entraider. Genre, tu cognes, je réfléchis. »

Il peut pas s’en empêcher, ça traverse l’esprit un instant, une idée folle qu’il se sent obligé de mener à bien. C’est juste ça, ce doute perpétuelle, cette impossibilité de faire confiance entièrement à quelqu’un. Et quelque part, il peut pas se laisser faire. Il peut pas la laisser lui marcher dessus sans lui rappeler qu’il est là — parce que c’est ça, Nemesis. Un besoin sans bornes de domination.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Maîtresse Pipeuse

Pseudo web : Reyna / Shaoren
Profession : Botaniste
Messages : 183
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 24
Age du personnage : 24 ans
Double compte : //
Avatar : Tatiana Maslany


MessageSujet: Re: EXPLAIN • rosemary   Mer 8 Juil - 22:07


 
 

 
EXPLAIN

Tough girl whose soul aches


Edimbourg hein ? Ca lui rappelle des souvenirs, un voyage de classe au collège. Edimbourg, l’Ecosse et ses Ecossais, leur accent dégueulasse et les highlands. Mais elle avait bien rigolé durant ce voyage. Parce qu’elle était loin de sa mère, loin de la maison et de l’odeur de la cigarette. Loin de ce quartier de merde, des ptites frappes qui la faisait chier dès qu’elle rentrait le soir. Edimbourg restait synonyme de liberté dans son esprit, peut être était-ce la raison pour laquelle Rosemary sentit toute animosité la quitter ?

“Ha. Edimbourg… J’y étais presque. Et yep, Londonienne pure et dure, mon accent doit me trahir aussi.”

Bon sang ce que sa Londres lui manquait, même si elle passait la plus part du temps à râler contre les gens insupportables ou les transports en communs merdiques….Il fallait avouer que son air pollué et ses soirées bien arrosées lui manquait. Ce qu’elle donnerait pour retourner au Black Dog danser jusqu’à pas d’heure, oublier le compte des verres avalés, se faire un rail. Quelque chose comme ça. A l’idée de pouvoir assimiler à nouveau la poudre blanche, Rosemary sent ses doigts se serrer et son ventre crier. C’était pas encore le bon moment. Pas encore.

“Rosemary. Et désolé ça restera gamin, jusqu’à preuve du contraire.”

Clin d’oeil elle le provoque. Encore. parce que ça lui change les idées, parce que de toute façon elle ne connait que ça.
Bon. Il n’a pas l’air d’avoir du feu, tant pis, elle ne fumera pas aujourd’hui. Il fallait absolument qu’elle passe voir Alec pour lui demander où il avait eu son briquet. A moins qu’il soit arrivé en Oblivion avec… le tricheur. Alors elle reporte son attention sur Nemesis. Il sort un téléphone, sans doute pour chercher du signal. Ca ne sert à rien, elle le savait maintenant. Mais elle le laisse pianoter : il s’en rendrait compte bien assez tôt de toute manière.

Et puis le jeune homme reprend la parole. Il parle d’une alliance, lui le cerveau et elle les poings. Il s’était cru dans un film de SF ? Ou de super héros ? Non, non, non. Pas question. De toute façon elle ne comptait pas s’éterniser ici, alors se lier avec lui ? Il ne fallait même pas y penser.

“On est pas obligé de se disputer non. Même si je fonctionne beaucoup à la gueulante. Par contre non. Désolé. Je bosse en solo. J’ai pas envie de faire équipe… Chui plus un loup solitaire qu’autre chose.”
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EXPLAIN • rosemary   Ven 10 Juil - 0:06


Y’a ce mélange entre la déception et la fierté qui en prend un coup, cette compréhension de la réponse et cette envie de la rejeter. Nemesis c’est pas quelqu’un qui prend en compte les sentiments des autres, c’est lui avant tout, c’est comme ça que ça a toujours marché.
C’est l’égoïsme, l’envie de satisfaire ses propres désirs et de rester dans sa zone de confort avant de se pencher sur autrui.

Il est peut-être pas aussi mauvais qu’il voudrait l’être mais c’est loin d’être l’ange qui vous sourira lorsqu’il vous proposera de vous épauler. Et pourtant c’était le cas.
Quelques instants plus tôt, lorsqu’il a adoucit les traits de ce visage glacial, baissé la forteresse de ses sentiments fermés pour les lui partager. Un peu plus tôt, presque humain et aimant, proposant une alliance face à ce monde qui commençait à l’agacer. C’était pas par plaisir, juste l’application de ce proverbe sur les ennemis communs qui forment des camps alliés.

Elle l’a rejeté pourtant, sans la moindre considération, se refusant même à l’appeler par son prénom. Comme sous-estimé, se roulant plus que jamais dans cette solitude extrême depuis qu’il était ici. Et dire qu’il se sentait presque lié à quelqu’un - et il ne lui faut pas un instant de plus pour reprendre le masque qu’il n’aurait jamais dû quitter. C’est pas méchant, juste une envie, juste ses désirs - ceux qu’il refusera toujours d’admettre.
C’est lui avant. Lui avant n’importe qui.
Lui plus que tout - et aucune empathie ne saurait effacer cet égoïsme qui n’a jamais cessé de le ronger.

« Moi aussi. » Il se relève, l’observe quelques instants et poursuit. « C’est un autre monde. Comme tous ceux que nos ancêtres ont découvert par le passé, on le vaincra. J’ai pas un doute là-dessus. Tu peux me croire, la paix ici, entre eux et nous, jamais. »

Il n’était pas mordu d’histoire, mais Nemesis avait les bases. Il suffisait de se remémorer les grandes conquêtes, d’effacer cet optimisme stupide et utopique qui laisse croire à certains que les choses seraient différentes aujourd’hui pour savoir que tout se passera comme ça. C’est radical, stupide et agressif - et il serait sûrement tué ici même par ces tarés si on l’avait entendu dire, mais il s’en moquait.
C’était la vérité - et ce ne serait pas lui mais un autre.
Ce serait un de ces types à l’esprit fermé et aux projets géants, un de ces ambassadeurs d’une humanité stupide et prête à tout pour s’étendre et dominer. Un type dans son genre.

« Bon. Je suppose que c’est là qu’on se quitte, la Torche. » Et ça resterait ça. Jusqu’à ce que ça ne soit plus gamin pour lui.

« Évite de te faire tuer. »

Il l’observe quelques instants, compta presque dans sa tête les dernières secondes passés avec peut-être la dernière personne de son monde qu’il aurait pu croiser.
Cet endroit, malgré tout ce qu’il pouvait dire, l’effrayait vraiment.
Mais Nemesis se refusait à se plier. Nemesis se refusait à croire qu'il serait battu par ce monde, cette culture stupide et ces gens tarés. Nemesis n'admettrait pas la défaite, peu importe laquelle ; et sûrement pas celle-ci. Si Rosemary ne voulait pas l'aider, tant pis, il se débrouillerait, il n'avait pas le choix.
Mais une chose était sûre.
Ce monde ne viendrait pas à bout de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carnet de Bord
Chevrons : 1
Inventaire:
Titres:
Maîtresse Pipeuse

Pseudo web : Reyna / Shaoren
Profession : Botaniste
Messages : 183
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 24
Age du personnage : 24 ans
Double compte : //
Avatar : Tatiana Maslany


MessageSujet: Re: EXPLAIN • rosemary   Sam 25 Juil - 16:54


 
 

 
EXPLAIN

Tough girl whose soul aches


Elle regrettait presque son refus. Presque. Mais elle ne réussit pas à revenir sur ses mots. Bosser en équipe hein ? Elle ne l’avait pas fait depuis Alexander, depuis elle s’était promis de ne plus jamais recommencer. Parce que c’était tellement plus facile de craindre que de croire.
Lentement elle hoche la tête en écoutant les paroles de Nemesis. Un retour en arrière historique, voila ce qu’il voyait. Un peu comme comme les indiens avec les cowboys, une rivalité qui ne finira que dans le sang et la douleur. Vu comment les choses s’étaient déroulées quand elle était arrivée, ils y étaient déjà, dans cette foutue guerre.

“On verra bien, si y a une bataille je sais de quel côté je serais : le miens, et ça me suffira. Le un pour tous et tous pour un pour moi c’est des conneries….”

Petit rire narquois en citant la fameuse phrase des mousquetaires. Qui aurait cru qu’elle caserait du Dumas dans une conversation ? Pas elle en tout cas. Et pourtant.
Nouveau sourire au surnom que Nemesis lui donna. la Torche ? Et puis quoi encore, ce mec était pitoyable. Elle préférait encore qu’on l’appelle Katniss ou elle ne savait quelle héroïne de bouquin indépendante.

“Ouai, je suppose qu’on va se quitter là, Gamin. De toute façon je dois rentrer.”


Rentrer vers un foyer qui semble plus ou moins l’accepter. Un foyer où elle a une chambre et des gens pour l’écouter. C’était étrange. Très étrange comme situation. Elle n’avait jamais connu ça, sauf quand il y avait Gabriel à la maison. Au souvenir de son demi-frère, Rosemary eu soudain envie de pleurer. Bon sang ce qu’il lui manquait. Il devait se faire un sang d’encre, se demander où elle était passée, penser qu’elle était morte dans une poubelle quelque part à cause d’une quelconque histoire de drogue.
« Évite de te faire tuer. »
Non. Elle ne crèverait pas. Rosemary en avait bien plus dans le ventre qu’elle ne le laissait paraitre. On la prenait trop rapidement pour la fille de la ville lambda incapable de se déplacer sans son gps. Mais elle allait leur montrer qu’ils avaient tous faux.

“Toi aussi Gamin...La nature c’est dangereux pour les nerds…”

Petit signe de la main, elle lui tourne le dos et s’enfonce dans la jungle à la recherche du chemin de retour.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EXPLAIN • rosemary   

Revenir en haut Aller en bas
 

EXPLAIN • rosemary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: Mare Coin-Coin-